Après les États-Unis, le Guatemala inaugure son ambassade à Jérusalem

Deux jours après le transfert américain, c’est au tour du Guatemala, mercredi 16 mai, de transférer son ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. L’annonce avait été faite le 24 décembre dernier, dans la foulée de celle de Donald Trump.

Il ne devrait pas être le dernier pays à emboîter le pas à Donald Trump.

Le Guatemala est le deuxième pays à transférer sa représentation diplomatique à Jérusalem, rompant avec des décennies de consensus international qui veut que les ambassades soient installées en dehors de la Ville sainte compte tenu de son statut disputé et de la persistance du conflit israélo-palestinien.

Le Guatemala affiche ainsi son soutien au projet de l’État hébreu, revendiquant Israël pour capitale. La religion du chef de l’État guatémaltèque, chrétien évangélique, pèse aussi dans ce choix politique. Suivant une interprétation de la Bible, certains chrétiens veulent notamment voir les juifs reconstruire leur temple à Jérusalem, ce qui serait censé faciliter le retour du Christ.

La décision du président Morales peut aussi être interprétée comme un geste pour obtenir le soutien de Washington alors que la justice guatémaltèque et une mission de l’ONU contre l’impunité l’accusent de financement illégal de sa campagne.

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus