gaetane

Sahara Occidental : le Maroc hausse le ton face aux « provocation » du Front Polisario

L’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU s’est plaint auprès du Conseil de sécurité après que le mouvement séparatiste du Front Polisario a envoyé certains de ses combattants dans des zones tampons surveillées par l’ONU dans la région contestée du Sahara Occidental.

Omar Hilale a déclaré dimanche que le Front Polisario soutenu par l’Algérie, qui a mené une guérilla contre le Maroc jusqu’en 1991, a déployé certains de ses combattants dans la région d’Al Mahbes au Sahara occidental où ils ont installé des tentes et creusé un fossé.

L’ambassadeur a déclaré que les combattants avaient quitté les camps de Tindouf en Algérie dans des « véhicules militaires », et a prévenu que leurs actions « constituaient un casus belli (déclaration  de la guerre) ».

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Sahara occidental : possible affrontement militaire entre le Front Polisario et l’armée du Maroc [/su_heading]

« Le Maroc, qui a, jusqu’à présent, fait preuve de retenue et d’un sens élevé des responsabilités à la demande du Secrétaire général des Nations Unies, ne restera pas inactif face à la détérioration de la situation sur le terrain », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « Les autres parties devront alors assumer l’entière responsabilité des conséquences qui résulteront de leurs actions. »

Le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita a qualifié la décision du Polisario d’envoyer une partie de ses forces dans les zones contrôlées par l’ONU de Bir Lehlou et de Tifarit, une « provocation ». Bourita a averti que si l’ONU n’intervient pas, le Maroc devra « assumer sa responsabilité et intervenir ».

2 commentaires
  1. Maghrebi dit

    La provocation est une instigation du palais d’almouradiya que l’Algérie dit toujours qu’elle ne prends parti du conflit sahraoui. Les hypocrites et leurs manigances n’arriveront jamais à leurs fins.
    L’armée marocaine doit être aux aguets pour chasser ses voyous avant qu’il ne sera trop tard

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus