Interview de Dônklam Abalo sur la DW : « Il n’y a pas à parler de revanche ni de vengeance dans la création de l’USL »

Dônklam Abalo, responsable en charge de la communication et de l’information de la formation politique Union sociale libérale était sur la radio DW ce mercredi.

Dans cet entretien exclusif, l’homme s’est prononcé sur les réels mobiles de la création, par Sébastien Germain Ajavon, de son parti politique dénommé USL. Il a également clarifié le regroupement ou l’alliance nouée avec les anciens Présidents de la république qui ont d’ailleurs opté pour le respect des décisions de la Cour constitutionnelle et le respect des règles démocratiques dans le pays. Nous vous proposons l’intégralité de cet entretien réalisé par nos confrères de la DW-Français.

 DW: Que dites-vous sur les deux ans de gestion du Président Talon ?

Dônklam Abalo: Rien de grand n’a été fait dans notre pays depuis deux ans. Vous auriez compris que la plupart des aspirations ont été trahies et que le Président demande encore aux Béninois de se patienter et de garder leur mal en patience pour quelques années encore. Après deux ans, nous n’avons pas assisté à la relance de l’économie, des emplois n’ont pas été créés et c’est important de le marteler et l’USL le martèle fortement.

L’USL est lancée par Sébastien Germain Ajavon, un autre opérateur économique. Est-ce qu’il ferait mieux que Patrice Talon qui est lui aussi du même secteur ?

Voyez-vous. Ce n’est pas parce que vous êtes dans la même activité que vous avez les mêmes valeurs. Il faut tenir compte du parcours de chacun. Ce qu’ils ont en commun, Sébastien Germain Ajavon et Patrice Talon, c’est qu’ils sont des opérateurs économiques. Mais chacun fait au Bénin et dans le monde, comment chacun a pu prospérer dans ce qu’il fait dans son secteur d’activité. Voilà donc quelqu’un qui, avec la richesse qu’il a pu accumuler par le fruit de son travail, a développé un mécanisme de redistribution de ses richesses à travers sa fondation. Donc par cette fondation, il a réalisé beaucoup d’œuvres sociales depuis bientôt sept (7) ans aujourd’hui au Bénin. Monsieur Sébastien Germain Ajavon a fait des œuvres sociales dans tout le pays. Avant d’être Président de la République, Patrice Talon ne compte pas à son actif des œuvres sociales et ça aussi, on peut vous le dire.

Beaucoup de Béninois s’inquiètent par ailleurs de voir un parti naître d’un règlement de compte. Est-ce que Sébastien Germain Ajavon lancerait un parti politique s’il ne s’était pas brouillé avec Patrice Talon pour qui il avait appelé en 2016 à voter au second tour ?

 Non. De toutes les façons, monsieur Sébastien Germain Ajavon, en étant candidat à l’élection présidentielle est déjà en politique. Et donc, lancer un parti politique, c’est formaliser son existence, son appartenance politique. Donc, il n’y a pas à dire ou à parler de revanche ou de vengeance. Nous entendons beaucoup, ce genre d’argument mais puisque ce n’est pas interdit d’avoir un parti politique, je ne vois pas pourquoi on va parler de vengeance, non, pas du tout.

On a vu qu’aussitôt né, le parti USL est déjà en contact, en coalition avec des anciens présidents Nicéphore Soglo, Boni Yayi qui est le prédécesseur direct de l’actuel Président Patrice Talon. Est-ce que cette coalition ne présente pas un risque pour un nouveau parti qui vient de naître ?

 Non. Vous ne pensez pas qu’on crée un parti politique pour s’isoler. Lorsque votre maison brûle, vous utilisez toutes les eaux que vous avez à portée de main. Qu’elle soit usée, boueuse ou qu’elle soit propre, l’essentiel est d’abord d’éteindre le feu. Ils se sont mis ensemble pour constater d’abord qu’il y a conflit d’intérêt dans le pays, pour constater qu’il y a non-respect des décisions de la Cour constitutionnelle. On s’est mis ensemble pour porter loin notre voix. C’est tout.

http://p.dw.com/p/2wZrT

 

18 juin 2018 - 24 juin 2018

  • mar 26, 2018 - avr 01, 2018
  • avr 02, 2018 - avr 08, 2018
  • avr 09, 2018 - avr 15, 2018
  • avr 16, 2018 - avr 22, 2018
  • avr 23, 2018 - avr 29, 2018
  • avr 30, 2018 - mai 06, 2018
  • mai 07, 2018 - mai 13, 2018
  • mai 14, 2018 - mai 20, 2018
  • mai 21, 2018 - mai 27, 2018
  • mai 28, 2018 - jun 03, 2018
  • jun 04, 2018 - jun 10, 2018
  • jun 11, 2018 - jun 17, 2018
  • jun 18, 2018 - jun 24, 2018
  • jun 25, 2018 - jui 01, 2018
  • jui 02, 2018 - jui 08, 2018
  • jui 09, 2018 - jui 15, 2018
  • jui 16, 2018 - jui 22, 2018
  • jui 23, 2018 - jui 29, 2018
  • jui 30, 2018 - aou 05, 2018
  • aou 06, 2018 - aou 12, 2018
  • aou 13, 2018 - aou 19, 2018
  • aou 20, 2018 - aou 26, 2018
  • aou 27, 2018 - sep 02, 2018
  • sep 03, 2018 - sep 09, 2018
  • sep 10, 2018 - sep 16, 2018
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

24jun14 h 00 min17 h 00 minBénin : Prenez le Rendez-vous avec la Mission Femme de Victoire

23jun10 h 00 min16 h 00 minBénin : Don de Sang avec Infos collectées

22jun22 h 30 min6 h 00 minBénin : Grande nuit de prière pour la jeunesse

22jun(jun 22)0 h 00 min11aou(aou 11)8 h 00 minBénin : Concours i'm proud to be a girl ( je suis fier d'être une fille) 2018 in UAC

21jun19 h 00 min22 h 00 minBénin : Comment traverser la crise économique, sans y laisser des plumes.

21jun(jun 21)12 h 00 min01jui(jui 1)6 h 00 minBénin : Semaine de la musique avec Castel Beer

21jun9 h 00 min16 h 00 minBénin - Career day : A la découverte des carrières dans le digital

01jun(jun 1)0 h 00 min31aou(aou 31)0 h 00 minBénin : Concours Fondation GNIDEHOUE

30mai12 h 58 min30jun12 h 58 min1ère édition du mois de la culture béninoise à Lomè : un appel à participation lancé

30mai(mai 30)0 h 00 min15sep(sep 15)0 h 00 minBénin - 7ème édition du FESDOB : un appel à courts ou longs métrages documentaires lancé

8 commentaires
  1. SEGNI dit

    Cher Donclam, je peux te certifier que avant la fondation du président Ajavon, le président Patrice Talon faisait des oeuvres sociales et encore. Pour preuve, plus d’une centaines de modules de classes ont été construit dans les bassins cotoniers, des dizaines de milliers d’écoliers et d’élèves bénéficiaient des kaki et de fournitures scolaires dans ces régions où il a fait fortune depuis plus d’une quinzaine d’annés.
    Merci de vous renseigner. C’est une réalité

  2. MAX LA MENACE dit

    CHACUN PRECHE POUR SON EGLISE. VIVEMENT QUE AU MOMENT DU PARTAGE VOUS NE SOYEZ NI L’UN NI L’AUTRE OUBLIES.
    PS: SEUL LE TRAVAIL EST LIBERATEUR ET COMME DIT L’ AUTRE NOUS DEVONS COMPTER SUR NOS PROPRES FORCES AVANT TOUT.
    A BON ENTENDEUR SALUT.

  3. MAX LA MENACE dit

    CHACUN PRECHE POUR SON EGLISE. VIVEMENT QUE AU MOMENT DU PARTAGE VOUS NE SOYEZ NI L’UN NI L’AUTRE OUBLIES.
    PS: SEUL LE TRAVAIL EST LIBERATEUR ET COMME DIT L’ AUTRE NOUS DEVONS COMPTER SUR NOS PROPRES FORCES AVANT TOUT.
    A BON ENTENDEUR SALUT.

  4. SEGNI dit

    C’est lui-même qui a initié pour la première fois la gratuité de l’enseignement pour les filles!

  5. Tonangnon dit

    Donklam Abalo est bien dans son rôle. Mais qu’ il précise que ceux qui courent à usl pour leur compte (financier) que Ajavon est malin en mettant son frère en charge du parti

  6. Florian Danton dit

    Donklam Abalo, avant tout autre interview renseigne toi bien sur les actions sociales de l’homme d’affaire Patrice Talon dans ce pays mais je te comprend car tu es dans ton rôle. Certes, le president Talon ne fait pas le jeu de ” m’as tu vu ” que la fondation ASG fait en ecrivant partout don de la fondation ASG sur: les plastics; les latrines et les salles classes ce que le competiteur née n’aime pas. M. Donklam le parti USL est un parti de haine, de jalousie et de la vengeance parceque depuis le jour que 8kg de cocaïne a été retrouvé dans l’un de vos conteneurs que tout a commencé, il faut oser dire la verité au lieu de se cacher la face

  7. Azatassou dit

    Selon Celui-ci, rien n’a été fait
    il veut juste etre ministre si son Ajavon vient au pouvoir.
    c pays est foutu
    avec tout ce que talon fait pour ce pays!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Kerekou a raison e dire que nous exploitons notre pays comme des colons
    celi ci aussi veut juste exploiter le pays.

  8. Agnidé dit

    Il se dit qu’il s’est parlé c’est comme ça qu’il est agité dans des émissions sur leur chaîne radio soleil fm avec des questions critique le pouvoir en place nous peuple beninois on est plus intelligents plus que ça depuis que l’affaire de cocaïne s’est éclater vous avez vu que le social de AsG est diminué non donc on connaît tout yayi qui est venu vers vous lui même avait dit ça sa avant que les vendeurs de cocaïne veux être président osi aller dans votre archives donc le peuple vous connaît déjà ok

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Demain, 13:00
Belgique 0 Tunisie 0
Demain, 16:00
Corée du Sud 0 Mexique 0
X