Héritage de Johnny Hallyday : nouveau rebondissement, la justice ordonne le gel de tous les biens de l’artiste

La bataille juridique autour de l’héritage de Johnny Hallyday vient de connaître un important rebondissement. Le tribunal de Nanterre a rendu sa décision ce vendredi 13 avril en ordonnant le gel des biens de l’artiste, mais a refusé à Laura et David un droit de regard sur le dernier album de leur père.

Le tribunal a estimé que la procédure de référé (urgence) n’était pas justifiée s’agissant de l’album posthume du rockeur qui doit sortir en 2018 et sur lequel Laura Smet et David Hallyday réclamaient un droit de regard.

C’est une petite victoire pour David Hallyday et Laura Smet qui contestaient le testament californien de leur père rédigé en 2014 et qui lègue l’ensemble de son patrimoine à sa veuve, Laeticia, ainsi qu’à leurs deux filles mineures, Jade et Joy.

David Hallyday et Laura Smet contestent le testament californien de leur père rédigé en 2014 et qui lègue l’ensemble de son patrimoine à sa veuve, Laeticia, ainsi qu’à leurs deux filles mineures, Jade et Joy. Ils ont donc saisi la justice pour demander le gel des biens immobiliers et droits artistiques du rockeur, décédé en décembre, en attendant une décision judiciaire sur le fond concernant la succession.

Une autre procédure est en cours pour décider du caractère légal ou illégal du testament, mais aucune audience n’a encore été fixée et elle pourrait prendre des mois voire des années.

Les deux camps sont-ils prêts à négocier ?

Pour l’heure, il n’y a pas d’accord sur la table entre les deux parties. Mais les avocats de Laura et David seraient prêts à entamer les négociations et trouver un terrain d’entente avec Laeticia Hallyday qui se retrouve « dos au mur ».

Du côté de Laeticia Hallyday, les avocats seraient toutefois moins favorables à l’ouverture d’une négociation. Mais dans une longue interview publiée jeudi dans Le Point, Laeticia ouvre une brèche et assure qu’elle est prête à pardonner à Laura et David.

« Je les attends à bras ouverts. On est une famille. Je ne demande que la paix, mais qu’on respecte la mémoire de mon mari. Je serai un jour prête à pardonner », a-t-elle déclaré à l’hebdomadaire.

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus