Guinée-Bissau : enfin un nouveau premier ministre pour le pays

A l’issue d’un sommet extraordinaire de la Cédéao samedi à Lomé au Togo qui ‘est penché sur la situation au Togo et aussi en Guinée-Bissau, l’information selon laquelle un premier ministre de consensus a été nommé en Guinée a filtré dans le communiqué final.

« José Mario Vaz, président de la République de Guinée-Bissau a informé la conférence de la nomination de M. Aristide Gomez, comme Premier ministre de consensus. Cette nomination sera entérinée par décret présidentiel le 17 avril 2018 à Bissau », a indiqué le communiqué.

Ce communiqué souligne aussi que « l’ouverture du Parlement le 19 avril 2018 pour statuer notamment sur les points liés à la nomination des membres de la Commission électorale et de la prorogation de la législature » a été convenue. En effet, le président bissau-guinéen a annoncé la tenue des élections législatives le 18 novembre 2018, rapporte bbc.

La Cédéao a invité tous les acteurs sociopolitiques « à travailler pour ramener la stabilité dans le pays ».

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Guinée : les femmes de Conakry dans la rue contre les violences policières [/su_heading]

Domingos Simoes Pereira, chef du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) et ancien premier ministre de la Guinée-Bissau, a été destitué août 2015 ; depuis, le pays n’avait plus de premier ministre, ce qui était source de vives tensions dans le rang des politiques et de la société civile.

José Mario Vaz, le nouveau premier ministre a été désigné par une « procédure consensuelle » entre partis politiques et société civile. Il devrait assumer les responsabilités qui incombent à ce poste jusqu’aux prochaines élections législatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus