gaetane

Conflit Maroc – Front Polisario : l’ONU demande le renouvellement du mandat de la MINURSO

A l’ONU, on se penchera sur une demande du conseil de sécurité de renouveler le mandat de la mission de la MINURSO au Sahara Occidental, le 25 avril 2018.

Le conseil de sécurité a exprimé le souhait de voir se renouveler le mandat de la force de maintien de la paix de l’ONU au Sahara Occidental, zone de conflit entre le Maroc et le peuple sahraoui représenté par le Front Polisario.

La tension entre ces deux entités s’accentue de plus en plus dans la région et c’est dans cette atmosphère tendue qu’une rencontre entre les deux parties est programmée pour bientôt. Les tensions sont nées depuis que le Front Polisario demande sans autre forme de raccourci un référendum d’autodétermination pour cet ancien territoire espagnole occupé en grande partie depuis 1975 par le Maroc.

266.000 km2 désertique au cœur du plus vieux conflit post-colonial sur le continent africain. Le Maroc ne veut pas entendre parler d’autonomie, encore moins d’indépendance et réclame à la table des négociations la présence de l’Algérie. « Discuter avec un pion, ça ne sert à rien et on ne veut plus se prêter à cette comédie », indique Omar Hilale, l’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU.

Une situation qui inquiète l’ONU qui voudrait, par le renouvellement de sa mission au Sahara occidentale, intervenir dans le cadre du cessez-le-feu conclu en 1991 sous son égide ; car il est claire que ces deux protagonistes, le Maroc et le Front Polisario, personne ne veut faire de concession.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus