gaetane

Bénin: Léandre Houngbédji émet des doutes sur la provenance de la décision Dcc 18-045 et s’explique sur le salaire de l’exécutif

Sur l’émission « Caravane du Matin » du lundi 02 Avril 2018, le directeur de la communication de la présidence de la République, Wilfried Léandre Houngbédji  est revenu sur la question du salaire des membres du gouvernement qui continue de défrayer la chronique dans la République.

Pour lui, la polémique qui a cours sur le sujet est une polémique inutile parce qu’aucun gouvernement, à sa souvenance,  ne s’est jamais levé pour dire: « nous payons tant à tel ou tel » et c’est toujours par des fuites que nous sommes informés que tel montant serait payé aux membres du gouvernement. Il en déduit qu’il n’y a pas omerta sur le sujet, contrairement à ce que l’on veut faire croire à l’opinion publique.

Évoquant la décision DCC 18 – 045 du 20 Février 2018, Wilfried Léandre Houngbédji tout en émettant du doute sur la provenance de la décision affirme que si elle est vraiment de la cour constitutionnelle, les sages auraient demandé au plaignant d’apporter la preuve de ses allégations car la preuve est la rançon du droit.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Bénin: la question des salaires des ministres, « trop » tabou pour Patrice Talon ?[/su_heading]

« J’ai vu passer il y a quelques jours dans quelques journaux, un texte qu’on a attribué à la Cour constitutionnelle comme étant une décision sur la question. Et le texte dit en substance que un Béninois a saisi la Cour pour dire qu’il y a le ministre des affaires étrangères qui gagnerait 16 millions et que les membres de la Cour sont sensés gagner les mêmes salaires que les membres du gouvernement et donc il demandait à la Cour de constater qu’il y a discrimination et tout ça. Si la décision est vraie, parce que aujourd’hui on fabrique de tout, on peut observer les inventions de certains laboratoires, mais si la décision est vraie, observer ceci. On dit dedans que la Cour dans sa mesure d’instruction a écrit au chef de l’Etat, a écrit au ministre des finances pour leur demander de prouver ce que les ministres gagnent.

[bs-quote quote= »La logique pure, le b-a-ba, c’est quoi ? La charge de la preuve incombe à celui qui fait les allégations. Si on veut être sérieux, la Cour aurait rendu service à tout le monde en disant au plaignant : ah vous dites ça, apportez nous les preuves . Et s’il y a un document qui montre effectivement cela, que la Cour interpelle le gouvernement pour dire, pourquoi vous avez augmenté les ministres et vous n’avez pas fait pour les membres des institutions. » style= »style-8″ align= »center » author_name= »Wilfried Leandre Houngbedji » author_job= »Directeur de la Communication de la Présidence du Bénin « ][/bs-quote]

[su_heading size= »17 »]A (re) lire aussi :Refus de Talon de communiquer son salaire à la Cour: le Plp dénonce les violations répétées de la constitution [/su_heading]

Pour le directeur de la communication de  la présidence de la République, le chef de l’Etat lors de sa rencontre avec les responsables syndicaux a déjà donné lui-même une réponse à cette polémique. « Aucun de mes ministres ne gagne ce montant« , avait en son temps affirmé le président Patrice Talon.

Une réponse qui devait taire les polémiques; à en croire le responsable à la communication du gouvernement.  » Après, alors moi je veux bien qu’on dénonce, je veux bien qu’on critique, qu’on invente mais il faut prouver. La preuve est la rançon du droit. J’ai vu circuler sur les réseaux sociaux la fiche de paye de l’ancien ministre Lucien Kocou qui est à un million sept cent et quelque francs brut, brut. Et j’ai vu hier ou avant-hier un journal publier la fiche de paye d’un ministre en exercice et ça n’a pas varié. Alors, où se trouve le problème ? » s’interroge wilfried Léandre Houngbédji.

Pour lui, la réforme au niveau des salaires de certains fonctionnaires de l’Etat n’est pas une preuve pour affirmer que le chef de l’Etat a aussi réformé le salaire des membres de son gouvernement. Selon Léandre Houngbédji, le chef de l’Etat porte une ambition pour son pays et sur la base de cette ambition, il peut soumettre ses collaborateurs à des sacrifices quand il estime qu’une réforme au niveau de leur salaire aura beaucoup d’autres incidences (comme aligné le salaire des membres de certaines institutions ) qui peuvent impacter négativement les grandes ambitions du gouvernement.

Il affirme par ailleurs que la réforme au niveau de certains salaires est faite par souci de transparence car, ces fonctionnaires gagnaient de petits salaires mais les primes et autres avantages non traçables qu’ils s’allouaient sont estimés à plusieurs millions. Ils donnaient donc l’illusion de gagner un petit salaire alors que la réalité est qu’ils s’octroyaient plusieurs millions chaque mois.

4 commentaires
  1. KINNINNON Yves Sylvain dit

    Ne te gêne pas HOUNGBEDJI. Après réflexion, c’est ce que tu nous sort. Dieu merci ; toi même tu parles de fuite. Les fuites ont permis à Talon de fuite. Demande lui pourquoi il n’a pas exigé de preuve avant. Dis lui, de fournir les fiches de paie.

  2. Amelagbe dit

    Ce journaleux ne peut meme pas lire les decisions avant de veir raconter des sornettes ?
    Ne peut il verifier l’authenticite de la decision avant de s’epandre sur les plateaux ?

    Le plaignant n’a pas seulement invoque la discrimination envers le membres de la cour -s’il l’a fait-, mais a parle de discrimination au sein du gouvernement ou on a des ministres TCHIGAN , les Agbenonci a 8 ou 16 millions et autres et les ministres TCHIVI comme les Homeky et autres qui gagnent moins… independamment de leur statu de ministres d’etat…

  3. N'KOUEI Basile dit

    C’est quoi le problème du béninois ?
    Si les ministres gagnent beaucoup, travaillez plus pour devenir ministre.
    Doux vient cette affaire ?

  4. iev segbegnon dit

    Notre Juriste de haut rang-Journaliste émérite-Communicateur en Chef-Directeur devant l’Eternel, donne des leçons de Droit à la Cour Constitutionnelle et à son Chef! On aura tout vu et entendu par les temps qui courent !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus