Bénin – crise sociale: l’appel de Charlemagne Honfo à Talon

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le porte parole du Parti du renouveau démocratique (PRD), Charlemagne Honfo était ce dimanche 15 Avril 2018 sur l’émission « Zone Franche » de la chaîne de télévision CANAL 3 BENIN, pour entre autres présenter l’effort de développement du conseil communal de Sèmè-Kpodji, le bilan des deux ans de gouvernance du président Patrice Talon et  l’actualité nationale.

Si dans l’ensemble, le maire de la commune de Sèmè-Kpodji et porte parole du parti du renouveau démocratique (un parti soutien au régime en place),  estime que nous sommes sur la bonne voie dans le développement du pays avec les différentes réformes initiées par le président Patrice Talon, il semble ne pas apprécier la gestion qui est faite de la crise sociale actuelle.

Pour le Maire Charlemagne Honvo, cette crise qui perdure doit être pour l’heure la priorité des priorités du chef de l’Etat. Il lance alors une plaidoirie à l’endroit du numéro 1 béninois afin qu’il se mette au dessus de la mêlée et s’implique totalement dans la résolution de la crise qui n’a que trop duré.

« Je voudrais inviter le chef de l’Etat à travailler davantage pour le bien-être de chacun et le bien-être de l’ensemble des béninois. Je l’invite à se mettre au dessus de la mêlée par rapport à la crise sociale; car la tension est au zénith. C’est une plaidoirie que je lance; je demande au chef de l’Etat de tout laisser et d’aller voir les travailleurs pour régler la crise » implore t-il.

Pour le Maire Charlemagne Honvo, l’urgence du chef de l’Etat, doit être de résoudre la crise qui paralyse l’éducation et qui menace la validité de l’année scolaire et académique 2017-2018.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

1 commentaire
  1. lionel dit

    Je veux savoir comment je dois faire pour que vous puissiez mener une enquete sur des arnaqueurs qui vivent chez vous parce que juste qu a date on me fait des menaces en me demandant une rancon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X