Bénin – Conclave de Djeffa : Boni Yayi dans une opération de charme politique !

La tension sociale qui prévaut actuellement au Bénin ne laisse indifférents certains ténors de la classe politique du pays. Ce samedi 14 avril 2018, ils se sont donnés rendez-vous à Djeffa pour se pencher sur la situation. Mais l’occasion semble être propice pour l’ancien chef d’Etat (2006-2016), Boni Yayi, de reconquérir le cœur des béninois.

Avant son départ de Djeffa, Boni Yayi, sous les applaudissements et cris de détresse des populations, n’a pas pu s’empêcher de couler quelques larmes. Un moment saisissant qui en dit long sur le côté émotionnelle de l’ancien président, autre fois adoubé par les populations, notamment les femmes, non seulement pour sa phrase fétiche : « mes mamans, je vous aime », mais aussi et surtout pour sa politique socioéconomique d’octroi de microcrédits aux plus pauvres.

Economiste de carrière, Boni Yayi a très vite su conquérir le cœur des béninois par son sens d’humilité, ses tactiques d’approches des acteurs de la classe politique et ses discours inclusifs. Confronté à une opposition farouche menée par les acteurs politiques tels que Candide Azannaï et Adrien Houngbédji avec, semble-t-il, la bénédiction de Patrice Talon, Boni Yayi est tombé en disgrâce dans le cœur des béninois vers la fin de son second mandat.

Principal allié de l’ancien premier ministre, Lionel Zinsou, aux présidentielles de 2016, Boni Yayi serait devenu la personne à abattre par une population remontée, aussi bien contre sa gouvernance que sa personne. Ces consignes de vote et ses appels à faire barrage à l’élection de Patrice Talon à la tête du Bénin en 2016 étaient donc foulés aux pieds par un électorat avide de vengeance.

Président d’honneur du parti des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Boni Yayi serait donc en passe de faire son comeback en politique. L’homme serait alors dans des stratagèmes pour s’assurer un retour en force sur l’échiquier politique. Si quelques larmes pourraient faire l’affaire, qu’est ce que Boni Yayi n’aurait pas fait pour retrouver sa place dans le système politique béninois ?

16 juillet 2018 - 22 juillet 2018

  • avr 23, 2018 - avr 29, 2018
  • avr 30, 2018 - mai 06, 2018
  • mai 07, 2018 - mai 13, 2018
  • mai 14, 2018 - mai 20, 2018
  • mai 21, 2018 - mai 27, 2018
  • mai 28, 2018 - jun 03, 2018
  • jun 04, 2018 - jun 10, 2018
  • jun 11, 2018 - jun 17, 2018
  • jun 18, 2018 - jun 24, 2018
  • jun 25, 2018 - jui 01, 2018
  • jui 02, 2018 - jui 08, 2018
  • jui 09, 2018 - jui 15, 2018
  • jui 16, 2018 - jui 22, 2018
  • jui 23, 2018 - jui 29, 2018
  • jui 30, 2018 - aou 05, 2018
  • aou 06, 2018 - aou 12, 2018
  • aou 13, 2018 - aou 19, 2018
  • aou 20, 2018 - aou 26, 2018
  • aou 27, 2018 - sep 02, 2018
  • sep 03, 2018 - sep 09, 2018
  • sep 10, 2018 - sep 16, 2018
  • sep 17, 2018 - sep 23, 2018
  • sep 24, 2018 - sep 30, 2018
  • oct 01, 2018 - oct 07, 2018
  • oct 08, 2018 - oct 14, 2018
lun16
mar17
mer18
jeu19
ven20
sam21
dim22

21jui13 h 30 min17 h 30 minFrance : mobilisation de la diaspora béninoise à paris

21jui6 h 45 min9 h 00 minBénin : Eco Running 2 "Zéro Sachets sur nos artères"

20jui(jui 20)8 h 00 min29(jui 29)20 h 00 minBénin : Participez à la 30è édition de l'école de la FOI

19jui(jui 19)9 h 00 min20(jui 20)18 h 00 minBurkina-Faso - Formation HACCP : Assurer la sécurité des produits alimentaires

18jui(jui 18)19 h 00 min19(jui 19)22 h 00 minBénin : les secrets d'une entreprise prospère dans un environnement difficile

18jui17 h 00 min21 h 00 minBénin : 2è édition de hwenuxo à l'espace culturel "Le Centre"

18jui(jui 18)9 h 00 min21(jui 21)22 h 00 minBénin : Participez au Salon de l'emploi et de l'entrepreneuriat de Cotonou

14jui(jui 14)9 h 00 min22sep(sep 22)16 h 00 minBénin : Lancez votre carrière dans les aéroports en devenant agent de voyage

09jui(jui 9)9 h 00 min04aou(aou 4)12 h 00 minBénin : Atelier spécial pour éveiller l’intelligence de nos enfants

01jui(jui 1)9 h 00 min13aou(aou 13)20 h 00 minBénin : Devenez Couturier, Styliste, Modéliste.

01jui(jui 1)8 h 00 min17aou(aou 17)18 h 00 minBénin : Participez au concours "La palme des médias"

01jui(jui 1)0 h 00 min13aou(aou 13)8 h 00 minBénin - Porto 2018 : Des moments de loisirs et d’édification inoubliables pour la jeunesse

01jui(jui 1)0 h 00 min31(jui 31)0 h 00 minBénin : 3ème édition de One Bénin Fiesta

01jui(jui 1)0 h 00 min22aou(aou 22)17 h 30 minBénin: Devenez traducteur Anglais - Français avec le CeRFLaT

22jun(jun 22)0 h 00 min11aou(aou 11)8 h 00 minBénin : Concours i'm proud to be a girl ( je suis fière d'être une fille) 2018 in UAC

01jun(jun 1)0 h 00 min31aou(aou 31)0 h 00 minBénin : Concours Fondation GNIDEHOUE

30mai(mai 30)0 h 00 min15sep(sep 15)0 h 00 minBénin - 7ème édition du FESDOB : un appel à courts ou longs métrages documentaires lancé

20 commentaires
  1. Nassara dit

    soyez honnête dans ce pays. il ne suffit pas d’aller s’asseoir à l’église pour faire croire qu’on adore Dieu hein. Adoré Dieu c’est aussi Changé de comportement. Vos intérêts sont menacés seront tjrs menacés.

  2. Ledru Rolain Franck dit

    A brebis tondu Dieu mesure le vent . Cet éveil conscientisant le peuple béninois sur les dangers qui le guettent à l’avenir ne date pas d’aujourd’hui , Ce n’est qu’un rappel de circonstances. l’ex président Boni yayi vient encore de démontrer qu’il a bien souci de la sécurité et la défense au quotidien du peuple Beninois . Mais les responsabilités de nos cri de détresses sont l’œuvres de ces différents acteurs politiques qui se connaissent très bien et savent quand rentrer en collision afin de défendre leurs intérêts égoïstes sinon que sont ils restés des mouvements ,associations ,des militants qui toujours sont obéissants à leur réélection par la voie des urnes ,je les interroge. De même est ce parce qu’ils ne sont pas réélus leur promesses pour le peuple sont rangées au placards. Je les interpelle tous à revoir leur copie des doléances et projets pour le bon vivre et le bien fondé du peuple asphyxié par la haine politique au sein d’eux .

    1. Azatassou dit

      Yayi Boni n’a rien à offrir à ce peuple. Il est trop régionaliste et puant de régionalisme. Ils se sont amusés avec l’argent pendant tout le temps, détériorant les système éducatif et tout. Maintenant il viet pleurer. Il était même prêt à offrir le Bénin et toute l’Afrique de l’Ouest à cette France qui nous gruge et nous méprise ouvertement.

      1. Amelagbe dit

        Vous parlez de regionalisme de YAYI…Que dites vous du clanisme de Talon ? Cosuins ambassadeurs ( Bresil, MAroc, Vatican), patrons de Commision Informtaique et Libertes etc…
        La region est plus representative du pays que le clan…
        Personnellement je preferres la preference regionale a la preference clanique…

  3. Fracasse dit

    Yayi, un comique : dans la peau d’agneau de ce bonhomme qui pleure pour un oui ou un non, se trouve un fauve, un prédateur impitoyable. Les Béninois ne doivent pas l’oublier. Au cours de la campagne électorale de la dernière présidentielle, c’est bien lui qui claironnait partout qu’Ajavon était un trafiquant de drogue et que c’était avec l’argent de la drogue qu’il achetait les voitures et motos qu’il distribuait à ses partisans. Alors, il invitait les bénéficiaires de ces largesses à prier avant de monter à bord de ces voitures. Croyez-vous qu’Ajavon l’a oublié?
    Il n’a plus rien à apporter aux Béninois qui ne sont pas tous naïfs et idiots.

  4. Le lecteur exaspéré dit

    Ahahaha Il a l’air d’un drogué maintenant!!! Yayi donneur de leçon? Ma Gueule !!!!

  5. Gilles Josse Ahoumenou dit

    Vraiment c’est plus la peine les hommes politiques ne sont que des menteurs .En tout cas ils sont tous des faux

  6. Bola dit

    Face à l’insensibilité de coeur de certains, lui au moins a des sentiments et ressent une certaine émotion. MDR

    1. Olaitan dit

      Mon frère oublie yaya n’est plus la personne indiquée

  7. Prophet Armel SITANGO dit

    Yayi Boni est un homme qui aime vraiment son pays et pour moi il voulait le bien de notre pays le Bénin. Oui tout le monde a de défaut. Et les Béninois doivent féliciter cet homme, quelqu’un qui a gouverné ce pays pendant 5 ans et tout le monde était heureux sans murmure. Que Dieu le soutien ! J’aime trop cette rencontre qu’ils ont fait pour notre pays le Bénin. Que l’Éternel Dieu soit avec eux tous et le Bénin .

    1. Le lecteur exaspéré dit

      Prophète Armel si vous prenez Yayi isolé vous pouvez lui faire un jugement aussi clément que vous voulez. Mais là dans ce groupe avec les personnes qui l’entourent, celles qu’il a traitées de trafiquants de drogue et tous les noms d’oiseaux, ce vieux Soglo qui nous force à marcher sur le respect que nous lui devons et qui a perdu le sens de la dignité, vraiment je ne vois pas ce qu’un citoyen réfléchi peut admirer dans ce conclaves des vautours, rapaces, dinosaures, et quel mot connais-je encore?? En dehors des prophéties il faut user du bon sens.

    2. Olaitan dit

      Ça se voir ! Vous aimez la facilité dans se pays

    3. Vivenou dit

      Mr Prophète Armel, soyons sérieux un tout petit. Je pense qu’on n’a pas besoin de tout défendre au risque de se ridiculiser! Est-ce que vous êtes vraiment du Bénin? Est-ce que vous avez vécu au pays pendant les 10 ans du règne présidentiel passé?
      Est-ce vous vous rappelez de tout ce que Yayi a dit sur Talon et sur Ajavon? Est-ce que vous vous rappelez encore de ce qu’il a dit après que Talon ait gagné les élections? Je vous rafraîchis la mémoire. « Il a dit que tout cela c’est des intrigues politiques ». Pour un président ayant géré tout un peuple, cela fait dresser les cheveux sur la tête. Quelle crédibilité devons-nous lui accorder et vous semblez oublier tout cela? Ce n’est pas croyable! Quel peuple?

      Mais vous avez raison! Je ne condamne pas ces politiciens. Ils sont surement à l’image du peuple! Priez pour le pays, si on est encore capable de changer notre tête! Je pense que c’est de la naïveté du peuple que pleure le Président Yayi. Dieu, seul sait aussi, s’il ne pleure pas pour toutes ces méchancetés qu’il a déversées sur Ajavon et consorts.
      Je continue à croire que le passage de Yayi à la tête du pays est un vrai accident, car la carrure et la sagesse qu’exigent cette haute fonction, lui a totalement manqué.
      Vous allez être d’accord avec moi que vous ne verrez pas Talon dans ces bassesses lorsqu’il va quitter le pouvoir. Il serait comme Kérékou, dans la coquille d’un homme qui a gagné en sagesse! Pleurons pour ceux qui manquent de sagesse et prions pour eux!

  8. Ken dit

    De la comédie à l’état pur. Qu’il nous aide à retrouver Dagnivo, à récupérer nos sous de icc etc… Celui qu’il a traité dans un passé très récent de trafiquant de drogue est devenu subitement son ami. Voila des clowns qui se trompent de lieu. J’ai honte à votre place

  9. N'KOUEI Basile dit

    Vraiment le Bénin, prenez vos calculettes et faites moi 10-2 et donnez moi le résultat.
    Ceux qui peuvent faire le contraire aussi peuvent me donné leurs réponses,car je sai qu’il y’a des mathématiciens dans ce pays! Moi je ferai la comparaison après 10 ans de règne de Talon.
    Quelqu’un comme Yayi qui a passé 10 ans à la tête de ce pays et qui n’a pus changer grande chose et qui vient pleurer aujourd’hui, je ne pense pas que même si on lui donnais 20 ans il pourra changer.

  10. Fracasse dit

    Yayi a donc un coeur sensible??? Wooowww!!!! Après tous ces crimes sous son reigne!!!!

  11. Fracasse dit

    Il a du coeur parce qu’il laissait voler et qu’il finançait des entreprises de marches de soutien à son régime. Avec ça, il a réussi à abrutir des fainéants adeptes de l’argent facile. Ça, c’est fini à jamais.

  12. Fracasse dit

    De vrais clowns dont chacun sait que l’autre n’est pas sincère. Ils se connaissent.

  13. Nathalie dit

    Yayi soglo tevoedjre adjavon 4 clowns qui se chassent dans les brodequins du malheur aller vous repentir avant que la justice divine ne sévisse

  14. Philippe CHABI dit

    Je ne soutiens systématiquement personne – du moins pour le moment : nul de nos politiques ne me semble guère en odeur de sainteté. Toutefois, il est des spectacles auxquels on peut être allergique. Certes, la réconciliation – fût-elle feinte – d’anciens adversaires politiques, est vertu ; à condition qu’elle ne se déroule aux dépens d’un tiers : cette cabale amovible , régie par la loi de « tous contre un » ou de « un contre tous », relève de la tartuferie, de la perfidie et du cynisme. Ainsi, il est probable que le peuple, désormais retors, ne sera plus l’éternelle marionnette des populistes inassouvis !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X