Bénin : 09 maux diagnostiqués dans la gouvernance de Talon à Djèffa

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Réunis en conclave ce Samedi 14 Avril 2018 à Djèffa, les dinosaures de la politique nationale comme l’ancien président Nicéphore Dieudonné Soglo, l’ancien président Thomas Boni Yayi, et l’ancien médiateur de la République, le professeur Albert Tévoédjrè, assistés de certaines personnalités de la société civile et différentes couches de la société se sont penchés sur la crise socio politique et économique qui secoue le Bénin.

A l’issue de leur réflexion, ces différentes personnalités ont diagnostiqué 09 maux qui caractérisent la gouvernance de l’actuel chef de l’Etat, le président Patrice Talon. Lie ci-dessous les 09 plaies de la gouvernance du nouveau départ relevées au cours du conclaves.

Les maux qui caractérisent la gouvernance sous Talon:

  1. De graves conflits d’intérêts au sommet de l’Etat avec une véritable Offre Publique d’Achat sur le Bénin et sur toutes ses ressources au profit exclusif du Chef de l’Etat et de son clan.
  2. Une opacité totale de la gestion des affaires du pays
  3. Des privatisations sauvages (sous divers noms) des secteurs vitaux de l’économie nationale et la dernière en date est celle du Port Autonome de Cotonou livré à un Groupe étranger dans des conditions totalement inconnues du peuple.
  4. Des licenciements massifs des travailleurs des secteurs structurés ainsi que des destructions des moyens et conditions d’existence des petites gens et des couches populaires complètement fragilisées et affamées.
  5. Les destitutions systématiques des Maires soupçonnés d’opposition au pouvoir dit de la Rupture.
  6. Le mépris du peuple et le refus du dialogue franc avec les travailleurs et autres Autorités morales de ce pays.
  7. Des attaques frontales aux libertés fondamentales, acquises de haute lutte par le Peuple et consacrées par notre Constitution, qu’il s’agisse des libertés d’association, de presse, de manifestation et d’opinion.
  8. Une véritable chasse à l’homme est ouverte, sous le couvert de la lutte contre la corruption, contre les opposants à la politique actuelle, qu’il s’agisse des hommes d’affaires, des élus locaux, des syndicalistes de proue et des femmes de marchés.
  9. Une attaque frontale contre la Justice dont on veut remettre en cause l’indépendance, une justice qui a tenu bon et permis aux exilés de retrouver la terre de leurs ancêtres dans un passé récent.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

5 commentaires
  1. AH dit

    ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE CAR TOUT CE QUI VOUS INTERESSE C’EST GAGNER LA PROCHAINE ELECTION ET CONTINUER LA CORRUPTION.

  2. Agnidé dit

    Des voleurs vendeur de la drogue escrocs il faut avoir honte

  3. Dr Noël ADANNOU ZONON dit

    Les forces archaïques de l’immobilisme regardent dans leurs rétroviseurs. Bon vent sur le quai, le train le TGV est déjà parti il y a 2ans

  4. Barry cisse dit

    N’importe quoi toi soglo vas te reposer

  5. THOMAS dit

    PARTI OU ? VOUS VOULEZ RIRE ! LE REGIME DE LA RUPTURE EST DEJA EN CESSATION DE PAIEMENT. ON VA VOIR LA OU VOUS ALLEZ PASSER BIENTOT

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X