Tournoi Tic2f U17 et JP HEM U19 : Foot Nation annonce les couleurs 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans un entretien accordé à votre site, Thibault Lavaine, co-promoteur de Foot Nation, nous parle de la structure Foot Nation et de ces avantages pour le Football africain. Ce dernier a mis l’accent sur une structure qui est née pour éviter aux parents ou promoteurs de centres de tomber dans les mailles des faux agents.

C’est quoi Foot Nation ?
Foot Nation est une entreprise de mise en relation des meilleurs académies d’Afrique, des meilleurs tournois africains ect, que j’ai créé avec Jean Le Goff.  Foot Nation est avec tout ce qui produit ou forme les meilleurs joueurs africains, les élites du Football africain de demain et met tout cela en relation avec les clubs pour l’instant Européen et Japonais, qui eux sont à la recherche de talents et qui sont désireux d’avoir plus de visibilité sur le continent africain.

Les raisons qui orientent ces clubs vers l’Afrique ?
Parce qu’on a besoin au niveau des clubs d’avoir accès à un grand nombre de joueurs. Aujourd’hui, tous les joueurs en Europe ne suffisent pas ; par exemple, quand un club a des postes défaillants, il doit aller chercher des joueurs qui correspondent à ce poste-là. C’est ce qui est notamment un grand intérêt pour les recruteurs, parce qu’ils ont aussi accès à des profils auxquels ils n’auraient accès en Europe ou en Amérique du Sud. Parce que l’Afrique est un continent à ce niveau-là unique de par l’immensité de joueurs désireux de jouer au Football.
 
Parlez-nous de vos bases en Afrique ?
On a parlé avec beaucoup d’académies en Afrique notamment Diambars au Sénégal, cofondée par un béninois Jimmy Adjovi-Boco qu’on connaît bien. Et maintenant on travaille avec l’Asec à Abidjan et Wafa SC au Ghana qui sont de très grandes académies. Ces académies nous ont toute mis sur le chemin de promouvoir les joueurs africains.

Foot Nation vient ainsi régler le problème de faux agents ?
Oui ! On sait aujourd’hui qu’il y a un problème qui est récurent en Afrique, c’est celui des faux agents, qui gangrènent ce milieu-là. Et nombre de joueurs se font tout toujours arnaquer et se feront arnaquer à cause de ces faux agents. Donc, nous, on met une structure en place qui permet à ces joueurs d’avoir un moyen d’être visible et de pouvoir montrer leur talent, sans justement faire partie de ce milieu des faux agents.
 
Les académies africaines ont donc beaucoup à gagner avec ce projet ?
Exactement, puisqu’au centre, on retrouve les académies (nous sommes simplement un outil facilitateur Ndlr), puisqu’elles sont des structures qui vont fournir des talents et ceci grâce au projet Foot Nation. Ce qui va permettre aux académies africaines d’augmenter leur revenu et de produire de plus en plus de grands footballeurs et de pouvoir les réinvestir sur le long terme pour qu’on arrive à un Football qui gagne en qualité et en professionnalisme.

Pourquoi le Bénin ?
Le Bénin pour plusieurs raisons, déjà moi j’ai eu d’affinités avec plusieurs béninois, même avant de connaître l’Afrique. Je me suis dit naturellement qu’il fallait que je vienne ici parce que c’est un peuple qui est beaucoup aimé et fait parler ect. Mes impératifs m’ont certes amené ailleurs notamment le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Ghana, mais le Bénin est toujours resté important pour moi. Alors, quand j’ai appris qu’il y avait le Tournoi de JP HEM et le Tic2f, je me suis dit… c‘est maintenant ou jamais. Il faut, que je vienne et je vais pouvoir filmer ces tournois pour Foot-Nation. Et en même temps découvrir ce pays qu’est le Bénin. Je pense qu’avec les moyens, un championnat qui marche bien une visibilité …. sur  l’Europe et les autres continents, le Football béninois va se développer et nous on fera tout pour aider à ce point.
Merci

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X