ESMT Sénégal

Reprise de négociation gouvernement-syndicats: les questions de Wahounwa à Djogbénou

Centrales, confédérations syndicales et gouvernement se retrouvent ce mardi 13 Mars 2018 à la table des négociations après la suspension intervenue la dernière fois pour des raisons de défalcations sur salaire pour faits de grève.

Pour la présidente de « conarab » Thérèse Wahounwa, les conditions ne sont pas requises pour que le gouvernement appelle encore à la table de la négociation les représentants des travailleurs. Et comme pour rafraîchir la mémoire au gouvernement, elle reprécise le contexte actuel dans lequel l’appel à une reprise des négociations est lancé par le gouvernement. Lire ci-dessous la série de questions énumérées par Thèrese Wahounwa.

Déclaration de Thérèse Wahounwa:

Ministres de la ruse,
Vous appelez les travailleurs à la reprise. La grève n’est-elle plus illégale? Les sous défalqués de leurs salaires sont-ils retrocedés? La menace d’abandon de poste à partir du 5 mars ne pèse t-elle plus sur eux? Avez-vous oublié comment le gouvernement et les représentants des travailleurs se sont séparés la dernière fois?
Les SG encore moins les travailleurs ne sont pas à votre merci et ne le seront jamais. Au lieu d’assumer vos responsabilités, vous tentez par la ruse de les présenter comme ceux qui n’ont pas à coeur l’avenir du pays et des apprenants alors que c’est vous et votre président qui ne voulez écouter personne. Vous les appeler à la reprise alors qu’ils vous ont très clairement dit : « pas de reprise des négociations sans la retrocession des sous défalqués de leurs maigres salaires » qui du reste ont été confisqué pendant plus de deux semaines. Est-ce que ce minimum est dificile à comprendre puis à faire?
Le peuple n’est pas dupe, il sait le jeu auquel vous vous adonnez et ne vous pardonnera pas.
Travailleurs, restez souder et dét erminés car votre avenir et celui du pays en dépendent.

Thérèse WAOUNWA

 

 

10 décembre 2018 - 16 décembre 2018

  • sep 17, 2018 - sep 23, 2018
  • sep 24, 2018 - sep 30, 2018
  • oct 01, 2018 - oct 07, 2018
  • oct 08, 2018 - oct 14, 2018
  • oct 15, 2018 - oct 21, 2018
  • oct 22, 2018 - oct 28, 2018
  • oct 29, 2018 - nov 04, 2018
  • nov 05, 2018 - nov 11, 2018
  • nov 12, 2018 - nov 18, 2018
  • nov 19, 2018 - nov 25, 2018
  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
lun10
mar11
mer12
jeu13
ven14
sam15
dim16

15nov0 h 00 min15dec0 h 00 minBénin-BIFE: offre spéciale de formation en Géomatique et Télédétection

08nov(nov 8)0 h 00 min26dec(dec 26)0 h 00 minBénin: 1ère édition du salon du bébé et le village des enfants

16oct0 h 00 min16dec19 h 00 minBénin: fête de la famille béninoise avec l'organisation internationale foyers sacrés

3 commentaires
  1. Yémalin dit

    Elle est syndicat cette agitée là? Le gouvernement lui a envoyé une invitation à la table de négociation? Si vous connaissez ses enfants, dites leur d’encadrer leur mère. Aucune fierté pour un enfant d’avoir une mère si agitée. Elle est de quel syndicat invité par le gouvernement, pour prétendre que les conditions ne sont pas réunies pour une négociation? Pauvre d’elle. Une femme apaise la tension dans la maison, elle ne jette pas l’essence dans le feu

  2. Ali-dagbe dit

    Chère Mémé, ou placez vous l’intérêt de tous ces petits fils et arrières petits fils? Je ne pense pas que ton « jusqu’au boutisme » est pour
    leur garantir un meilleur avenir car ils sont à la lisière d’une année blanche. Ne saviez vous pas qu’une année scolaire a un nombre bien précis de semaines de cours? Aux élections législatives écoulées nous avons souhaité et prié que vous soyez élue pour nous représenter dignement à l’Assemblée nationale. Ne serions nous pas entrain de le regretter maintenant avec vos agissements actuels qui sont à l’antipode du développement que nous souhaitons pour notre cher et beau pays. Quel président fut il du parti pour lequel vous act
    ez, accepte que des femmes dans une marche de révolte contre un pouvoir, aille à la présidence? Koï chère Mémé !! Chez vous la sagesse devrait être plus débordante en ce moment car en plus que vous êtes femme, vous êtes mère, mémé, etc.. Vous aviez marqué l’histoire de notre pays, demeurez dans ce registre et veiller à ne pas y sortir par la petite porte.

  3. Agnidé dit

    Elle est vraiment agité cette maman là quel peuple elle parle c’est enfants seul et sa famille in réfléchir mère comme tes enfants et petits enfants sont dans des privé c’est prq elle parle comme ça talon est pour corriger tout sa le peuple le soutien fort

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X