Michel Adjaka : « J’ai subi une défalcation de plus de 80% »

Michel Adjaka aurait subi une défalcation de plus de 80% sur son salaire du mois de mars 2018 pour avoir observé des mouvements de grève.

Dans un message publié sur sa page Facebook, l’ancien président de l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab), Michel Adjaka a dit avoir subi une défalcation de 80%. Un message qui vient créer la confusion dans l’opinion publique béninoise puisqu’il y a quelques jours, plusieurs médias proches du gouvernement avaient annoncé qu’il n’y aurait pas défalcation sur le salaire des travailleurs grévistes.

[su_heading size=”17″]A (re) lire aussi : Dieudonné Lokossou : « la fronde sociale au Bénin est une provocation du pouvoir »[/su_heading]

Rappelons que l’Unamab a lancé le 08 janvier 2018, un mouvement de grève pour protester contre le retrait du droit de grève aux agents de la justice par le Parlement. Un mouvement de grève suspendu le 30 janvier 2018 suite à la décision de la Cour constitutionnelle qui a cassé certaines dispositions de la loi du Parlement dont le retrait du droit de grève aux agents de la justice.

Mais, début mars 2018, l’Unamab, alors dirigé par Michel Adjaka, a relancé le 23 février 2018, le mouvement de grève pour protester contre les abattements de plus de 70% opérés sur les salaires du mois de février par le gouvernement pour faits de grèves illégales. Dans un communiqué, l’Unamab avait relevé le caractère illégal des défalcations opérées par le gouvernement.

[su_heading size=”17″]A (re) lire aussi : Bénin : défalcation ou difficulté de l’Etat à payer les salaires ?[/su_heading]

Par la même occasion, l’organisation syndicale des magistrats avait fait savoir que cette défalcation qui viole les lois de la République peut s’analyser comme une provocation du gouvernement. Pour Michel Adjaka, cela démontre que le gouvernement Talon n’est pas prêt à travailler pour l’apaisement de la fronde sociale qui secoue le pays depuis janvier 2018.

8 commentaires
  1. Azanhouan dit

    Qui n’a pas travaillé n’a pas droit au salaire Talon va vous redresser au Bénin du désordre

    1. Thomas Alabi dit

      Pourquoi d’autres qui ont fait grève ont eu l’intégralité ? C’est ça le redressement ?

  2. Amouzouvi dit

    Ils ont fait 5jours sur 5jours de grèves, c’est une erreur syndicale, celui qui n’a pas travaillé n’a pas droit au repos,normalement c’est tout le salaire qu’on doit retenir. C’est pour cela que moi je propose aux gens de ne pas courir ce risque ; c’est un abandon de poste pur et simple.

    1. Thomas Alabi dit

      C’est le tribunal administratif qui décide si c’est un abandon de poste ou pas. La loi dit qu’on ne défalque pas en cas de grève pour des acquis ou pour des questions de liberté. Vous n’aimez pas la loi ? Celui qui n’a pas appliqué la loi c’est le gouvernement. Respectons les lois sinon chacun fera sa loi et si quelqu’un vous applique sa propre loi vous allez vous taire ?

      1. Vivenou dit

        Cher Thomas Alabi. Est-ce que vous voulez dire que ceux qui sont dans le gouvernement ne connaissent pas la loi? Je veux savoir si vous êtes aussi juriste!
        Mais si on veut être honnête, on ne peut même pas brandir la loi, vous savez pourquoi non? Les mêmes juristes émérites changent leur point de vue sur la loi, selon leur position et ceci, quel que soit le bord. Les exemples sont légions, tant au niveau de la mouvance que des soi-disant opposants (opposant au changement et au développement bien sûr). Le clou de tout ça, c’est les derniers revirements de la Cour (instance suprême garante de la loi) concernant le même sujet (à moins qu’on me dise que c’est dans une autre langue que tout ceci se dit).

        Maintenant, de vous à moi, que gagne le peuple? où se trouve l’intérêt du peuple quand moins de 100 mille personnes (y compris le gouvernement et leurs collaborateurs) prennent en otage plus 10 millions d’âmes?
        Pourquoi on ne grève pas dans le privé alors que c’est le privé qui produit plus de 95% de nos ressources?

        Je pense pour ma part que l’intelligence a déjà déserté le Bénin et les grèves ces 20 dernières années en sont des preuves palpables.
        Aucun pays qui veut avancer ne peut tolérer cette manière de grever chez (souvenez-vous, des genres ont fait plus de 06 mois de grève dans ce pays au temps de Yayi. Allez-vous vousrenseigner au Ministère des Finances). C’est une honte!!!

  3. Rodrigue dit

    Je crois savoir que la motion de grève a été bien claire. Mais malheureusement je constate que certains de nos compatriotes ne comprennent vraiment pas ce que dit nos lois. Je pense à mon humble avis qu’ils doivent faire l’effort de lire et comprendre nos lois et cesser de dire n’importe quoi sur les réseaux sociaux et ce surtout par rapport à ce qu’ils ne maîtrisent pas. Les grévistes ont une bonne foi et veulent chaque jour que Dieu fait qu’une fin heureuse et immédiate soit trouvée pour la fronde sociale actuelle .
    Je voudrais enfin faire comprendre à ceux qui ne l’ont pas encore compris et à ce qui ne le comprennent pas encore que la balle de sortie de crise est dans le camp du gouvernement qui refuse de reconnaître et de et de donner toute sa valeur à ce qu’on appelle ”Les acquis ”

    1. Le lecteur exaspéré dit

      Donc Monsieur Rodrigue vous dites que les grévistes ont une bonne fois et souhaitent la sortie de la crise? Et par cette affirmation gratuite vous voulez nous faire gober vos convictions? Si tel est le cas alors moi je préfère mon bon sens à la lecture de vos lois. Déjà soyez-en rassurés. Si vous et tous vos grévistes mettez dans vos têtes que la balle de sortie est dans le camp du gouvernement, alors vous avez candidement tort. Le gouvernement pense aussi la même chose que vous. Tout le monde aime la facilité. Je ne connais pas la loi, moi. Mais si ceux qui connaissent la loi disent des choses sur lesquelles ils reviennent pour rectifier leur tort, j’en déduit une petite idée de ce qui se passe. Allez écouter l’Honorable Orden et ses aveux public sur ce que nous appelons grève au Bénin. C’est seulement dans mon pays que les gens vont 120 heures de grève par semaine et veulent être payés intégralement. Vous êtes tout sauf intègres.Si la loi autorise la grève pour les bonnes causes, c’est pour cela que mes compatriotes accumulent semaines sur semaines de grève. Pour ensuite brandir la table de la Loi. Azétolèèè HOOO NOU YEEE

  4. Justin dit

    La greve n’a jamais résolu un probleme. Donc j’invite le gouvernement à tenir bien dans sa logique de faire payer les greves illegales

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus