gaetane

États-Unis : un enfant ouvre le feu sur sa sœur et la tue pour une manette de jeu vidéo

Un garçon de 9 ans a tué sa sœur âgée de 13 ans avec une arme dans l’Etat américain du Mississippi, lors d’une banale dispute à propos d’une manette de jeu vidéo, a rapporté le shérif cité dans la presse locale lundi selon AFP.

Les faits remontent à samedi : la fillette refusait de céder à son frère la manette de jeu, a précisé le shérif Cecil Cantrell. Le garçonnet a alors ouvert le feu, blessant mortellement sa sœur à l’arrière du crâne.

La balle a traversé le cerveau de l’enfant, qui a été transportée dans un état critique vers un hôpital de Memphis, dans l’Etat du Tennessee. Elle y est décédée dimanche.

L’enquête ouverte doit déterminer dans quelles conditions le garçonnet a pu mettre la main sur une arme à feu et dans quelle mesure il en connaissait la dangerosité.

La prolifération des armes à feu

La facilité à se procurer de l’armement peut expliquer une partie du lourd bilan des tueries aux USA. Depuis 2008, près de 200 000 personnes ont été tuées, dont une bonne part d’enfants et de jeunes étudiants.

Aujourd’hui, les armes à feu sont un symbole fort qui ne laisse personne indifférent : depuis plus de 400 ans, elles sont brandies comme le symbole de la défense de la démocratie américaine. Mais cette prolifération des armes à un prix : à mesure que la technologie progresse, le nombre de morts par balle est en constante augmentation : de 15 000 à 30 000 décès par armes à feu aux États-Unis par an, dont 3 000 enfants en moyenne.

Le droit de porter une arme remonte à 1791, et il n’a jamais été remis en question depuis. Le droit de porter une arme est inscrit dans la Constitution américaine, et c’est précisément ce qui le protège. Depuis deux siècles, tout le monde se déchire sur le sens à donner à ce texte constitutionnel.

Les armes, un objet culturel

Bien au-delà de la question politique, il faut aussi se rendre compte qu’une arme est un objet culturel structurant dans ce pays, indissociable de la légende de l’Ouest américain. Comme cette culture appartient à tous, la vente des armes est également devenue une action populaire : cela peut paraître impensable en France, mais il existe aux États-Unis des « gun shows », des foires aux armes, où est présenté tout l’arsenal disponible sur le marché. On y va en famille, on essaye les fusils, puis on va s’entraîner avec ses enfants sur des champs de tir. C’est un espace de sociabilité comme un autre.

Le marché des armes à feu

En effet aux Etats-Unis, selon les statistiques révélées par gunsintheusa, quasiment la moitié des foyers possède au moins une arme à feu et on dénombre 90 armes pour 100 personnes soit 270 millions d’armes en circulation aux Etats-Unis alors qu’il y en a 640 millions en tout dans le monde (soit une arme pour 10 personnes). 500 armes sont achetées chaque jour, soit près d‘une toutes les deux minutes et demi ce qui correspond à 182 500 armes vendues par an achetées dans plus de 7200 boutiques (soit plus de 140 par Etat). La vente d’armes à elle seule s’élève à 10.3 milliards de dollars soit quasiment 7.5 milliards d’euros ce qui est égal à l’ensemble des richesses créées en un an par la Macédoine. 5000 foires aux armes sont organisées chaque année soit une moyenne de 417 foires par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus