gaetane

Efficacité diplomatique: le Bénin à la recherche d’un ambassadeur futé pour la France

La carte diplomatique du Bénin connaîtra d’ici peu un nouvel aménagement. En effet, selon des sources généralement bien introduites, Comlan Auguste Alavo, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Bénin près la République française aurait été rappelé de son poste pour une autre destination.

Selon quelques indiscrétions, ce diplomate âgé de 71 ans, ministre plénipotentiaire des affaires étrangères A1-12 retraité et proche du chef de l’Etat serait rappelé pour des raisons d’inefficacité à représenter le Bénin  auprès de la mère patrie, la France.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Diplomatie : L’ancien ambassadeur Clément Kiki bientôt devant les tribunaux canadiens [/su_heading]

Qu’il vous souvienne qu’en octobre 2017, le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon n’a pas pu rencontrer son homologue français alors que cette rencontre a été officiellement annoncée par la diplomatie béninoise. En effet, pendant son séjour parisien du 02 au 09 octobre de la même année, le président béninois qui était annoncé pour tenir une séance de travail à l’Elysée n’a pas été reçu par le président français Emmanuel Macron. Mieux, la séance de vulgarisation des projets du programme d’action du gouvernement ; le « PAG Bénin Révélé » avec Pierre Gattaz du mouvement des entreprises de France (medef) n’a pas, non plus tenu car ce dernier était absent à cette séance.

Des flops qui ont suscité en son temps des commentaires les plus acerbes et les plus malveillants contre le numéro 1 béninois et contre sa diplomatie qui était qualifiée à tort ou à raison d’inefficace.

A ces ratées, viennent s’ajouter les incongruités de la dernière visite officielle du Chef de l’Etat béninois dans le même pays, la France. En effet, annoncé pour être reçu le mardi 06 mars 2018, le président Patrice Talon a été reçu dans la soirée du lundi 05 mars 2018 par son homologue pour entretien qui n’a duré que 30 minutes. Bien des discrétions ont fait état de ce que les échanges entre les deux hommes d’Etat ont été laconiques même si les choses ont été corrigées diplomatiquement par des déclarations. Une situation qui sent également l’odeur d’une mauvaise préparation de la visite du chef de l’Etat en France.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Face à Emmanuel Macron: Patrice Talon reconnait avoir profité des maigres ressources du Bénin [/su_heading]

Selon des indiscrétions, ce sont ces flops qui ont contraint le ministre en charge de la diplomatie à rappeler son envoyé diplomatique. Ce dernier, selon les informations qui nous parviennent, sera envoyé à l’ambassade du Bénin à Niamey en qualité d’ambassadeur en remplacement de Noel Coumba Koussé.

Pour le moment, aucune information sur le nom de son remplaçant en France. le Bénin est donc à la recherche d’un ambassadeur assez futé pour le représenter dans un pays connu pour sa rigueur diplomatique.

1 commentaire
  1. tonagon dit

    « Bien des discrétions ont fait état de ce que les échanges entre les deux hommes d’Etat ont été laconiques même si les choses ont été corrigées diplomatiquement par des déclarations' »= pure intox.

    Les 2 hommes ne peuvent pas parler de façon aussi substantielle dans leurs déclarations au cours de la conférence de presse, sans avoir au préalable évoqué ces sujets au cours de leur tête-à-tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus