@Trucs et Astuces

Bénin : les sages de la cour ramènent Jacques Ayadji à l’ordre suite à ses propos discourtois contre eux

Jacques Ayadji, dans ses analyses de la décision de la Cour Constitutionnelle qui a fait injonction à l’assemblée nationale de désigner dans un délais limité ses représentants au Cos-Lépi, a tenu des propos discourtois et jugés anticonstitutionnels par certains juristes qui s’en sont offusqués.

Pour permettre à la Cour Constitutionnelle de juger les propos de Jacques Ayadji vis-à-vis de la loi fondamentale, deux requêtes ont été déposées par Prince Agbodjan et Adamou Alidou. En effet, dans une émission abordant les sujets d’actualités sociopolitiques, le Directeur Général des Infrastructures a souhaité que les députés balaient du revers de la main, la décision de la Cour constitutionnelle relative à la désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein du Cos-Lépi. Il a enfoncé le clou en demandant aux députés de : « jeter  à la poubelle cette décision de la Cour ».

[su_heading size=”17″]A (re) lire aussi : Jacques Ayadji:  “je souhaite que les députés jettent à la poubelle cette décision de la Cour”[/su_heading]

De l’analyse des requêtes, la Cour en est arrivée à la conclusion que les propos tenus par le sieur Jacques Ayadji constituent une violation de la Constitution béninoise en ses articles 34, 124 alinéas 2, 3 et 36. Elle condamne les propos de l’homme dans sa décision DCC 18-078 et demande à la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication de (Haac) de faire diffuser sur une période de deux semaines, la présente décision sur la radio Tokpa, ondes sur lesquelles Jacques a tenu lesdits propos au cours de l’émission “La caravane du matin”.

5 commentaires
  1. Amelagbe dit

    Le remède propose par la cc est insuffisant !!!
    En droit , je crois que les propos de Mr Ayadji s’appellent outrage à magistrat (a la cc) et il y a des peines et/ ou amendes prévues pour cela !
    Pourquoi la cc ne saisit elle pas les juridictions compétentes pour q’elles jugent cet acte de quelqu’un qui n’a pas un statut protégé ( ni député, ni ministre)?
    C’est déjà inadmissible que le president et les deputes fassent quotidiennement outrage a magistrat par leur refus d’executer les décisions de la cc. On comprend que poursuivre ceux la prend du temps et requiert des procédures prolongées…
    Mais permettre que le premier griot venu s’en prenne aux décisions de la cc et prêcher leur non exécution, c’est remettre en cause tout l’édifice constitutionnel et/ou juridique…
    Supposons que demain un candidat recale a la présidentielle demande de jeter a la poubelle la proclamation des résultats par la cc,
    Allons nous ouvrir la voie aux rebellions de CI, aux progroms du Kenya et autres atrocités initiées par de politiciens sans scrupule ?
    Il faut donner un exemple clair pour que les politiciens apprentis sorciers sachent a quoi s’en tenir… quand demain la cc proclamera le candidat de la rupture ou bmp recale…

  2. Ken dit

    N’avait il pas raison ? Une cour des miracles, qui prend des décisions et quelques temps après les renie. Il faut finir avec l’hypocrisie au Bénin. Vivement que holo et sa bande s’en aille

  3. Oogan dit

    Il faut que ce monsieur aussi soit jeté en prison comme il avait demandé de jeter la décision de cour dans la poubelle. On dirait que certaines autorités fument parfois de drogues.

  4. Habib SABI GANI dit

    La cc a caressé le sieur porteur de propos attentatoire à la démocratie. Je crois que des pistes juridiques sévères existent et permettraient de prendre des mesures plus coercitives.

  5. KINNINNON Yves Sylvain dit

    Ah oui; il a raison le klébé de Talon , car c’est la seule institutions qui est encore du côté du peuple béninois en résistant aux élans de dictature et de duperie de Talon.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus