Bénin : Modeste Toboula bientôt aux trousses des auteurs de sacrifices humains pour « kinninssi »

Le Préfet du département du littoral n’est pas prêt à laisser perdurer les sacrifices humains au nom du fétiche « Kinninssi » dans la ville de Cotonou. Le phénomène qui a pris d’ampleur depuis quelques jours n’a pas laissé insensible le Préfet Modeste Toboula qui a l’a inscrit à l’ordre du jour du dernier Comité Départemental de Sécurité du mois de Mars.

[su_heading size=”17″]A (re) lire aussi : Bénin : panique générale dans le rang des cybercriminels[/su_heading]

Pour mener efficacement la lutte, le Préfet associe non seulement les autorités sécuritaires de la ville, mais aussi les dignitaires. En dehors des aspects abordés ce mardi 20 mars, une autre séance spéciale est prévue pour ce jeudi 23 mars 2018 pour approfondir les stratégies à mettre en œuvre pour l’éradication du phénomène.

[su_heading size=”17″]A (re) lire aussi : Bénin : le vodoun Kinninsi, une divinité anticonstitutionnelle et incompatible à la modernité[/su_heading]

Cette démarche de l’autorité préfectorale s’inscrit dans la logique de la sauvegarde de la quiétude des habitants dont il garant de la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.