Bénin – Faux médicaments: 4 ans d’emprisonnement pour les grossistes

Le procès des grossistes mis sous mandat de dépôt pour profession illégale de pharmacie et complicité de vente illicite de produits pharmaceutiques vient de prendre fin. Les Directeurs des sociétés incriminées sont donc désormais fixés sur leur sort. D’après la délibération du tribunal, les mis en cause resteront en prison pendant 48 mois avec une amende de cent millions pour répondre des actes qui leur sont reprochés.

Dans le même dossier, le Directeur de la pharmacie, des médicaments et de l’exploitation diagnostique (DPMED), le professeur Fernand A. Gbaguidi est libéré pour infraction non consommée. Il faut préciser que les condamnés ont la possibilité de faire appel dans l’espoir de réduire leur peine, mais en attendant ils sont contraints de rejoindre à nouveau leurs cellules.

Nptpns que le principal mis en cause dans ce dossier est toujours en cavale avec sa famille. Il s’agit du député Atao Hinnouho dont le domicile a été perquisitionné par la police judiciaire courant décembre 2017. Une opération qui a révélé des tonnes de « faux médicaments » conservés dans des entrepôts qui seraient la propriété du député.

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

1 commentaire
  1. MAMA zoul dit

    Salut en tout cas dieu nous regard

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus