Bénin – Cyclisme : “multiplier les clubs pour nourrir l’équipe nationale”, Félix Zinsou

Que retenir de la réunion technique en marge à la course départementale de vélo ordinaire à Banikoara ?

Nombre de coureurs attendus? le but de cette initiative ?…sont entre autres les questions auxquelles a répondu Félix Zinsou, représentant des juges et commissaires au niveau de la Fédération béninoise de Cyclisme (Fébécy).

Félix Zinsou représentant des juges et commissaires au niveau de la Fédération béninoise de Cyclisme

Après la réunion technique, que peut-on retenir ?
Il faut dire que tout est bien parti, parce que tous les partenaires sont là, la sécurité, la mairie de Banikoara, la Sobebra et les directeurs techniques des différents clubs. Je peux vous rassurer que tout est bien parti.

Il y aura combien de coureurs ce dimanche 18 mars pour la compétition ?
Nous attendons au niveau des vélos ordinaires près de 1000 à 1100 coureurs sur le plan local. Et au niveau de la course Élite, nous attendons à peu près 37 coureurs venus de six départements du Bénin en l’occurrence : l’Ouémé, l’Atlantique, le Littoral, le Mono, l’Atacora et le Borgou.

Que vise la Fébécy en initiant un événement pareil ?
C’est pour faire la détection des talents. Préparer les coureurs à faire du Vélo en association, je pense que c’est le but du jeu. Multiplier les clubs pour pouvoir sélectionner des bons coureurs afin de faire d’eux des éléments de l’équipe nationale de Cyclisme.

Après Banikoara, quelle sera la prochaine étape ?
Après Banikoara ça serait Glazoué en juin, après Djougou. En fait, la finalité, c’est de prendre les 10 meilleurs coureurs de chaque région, pour une finale en juin à Lokossa.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus