Bénin – cybercriminalité: les jeunes arnaqueurs arrêtés seront présentés au procureur ce jour

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les cybercriminels béninois ont traversé un sale temps la semaine dernière avec la descente musclée des éléments de Nazaire Hounnonkpè dans les cybercafés de Cotonou et d’Abomey Calavi.

Cette incursion  de la police républicaine ce mardi 20 mars 2018  dans les lieux de travail des cybercriminels généralement appelés des « Gaymen » a permis de mettre la main sur plusieurs de ces jeunes qui ont fait l’option de la voie de la facilité pour gagner leur vie.

Gardés dans les mains de la police républicaine dans les commissariats, ces jeunes cybercriminels récupérés par les éléments du général Hounnonkpè ont été présentés le vendredi 23 mars dernier au procureur qui a requis une prorogation de leur garde à vue. Certains seront présentés ce lundi 26 mars 2016 au procureur de la République du tribunal de première instance de Cotonou qui décidera de la suite de la procédure à leur en contre.

En effet, dans le cadre de l’opération dite « Rambo » lancée par la police républicaine pour contrer ces cybercriminels qui font parler d’eux depuis quelques moments du fait de la recrudescence des crimes rituels et des sacrifices humains dont ils sont à tort ou à raison accusés comme des instigateurs ou des auteurs présumés avec la complicité de certains « hounnon » qui mettent à leur disposition « le kinninsi », un gris gris nourrit au sang humain.

Selon des sources policières, près de 50 jeunes présumés cybercriminels ont été arrêtés et seront présentés ce jour au procureur de la République. Selon le directeur de l’office de répression de la cybercriminalité, l’opération a été menée dans plusieurs villes du Bénin et non seulement à Cotonou et à Abomey Calavi.

Se fiant à nos sources policières, ceux qui sont arrêtés dans les villes d’Abomey-Calavi et de Ouidah seront devant les tribunaux de leur localité à compter du mardi 27 mars 2018.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

1 commentaire
  1. Gerard5567 dit

    Voilà une très bonne chose de faite, qui va vers une plus grande sécurité des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X