Bénin : la CAME lance le retrait des produits de New Cesamex des officines

La Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels et Consommables Médicaux (CAME) a lancé la phase active de la décision du conseil des ministres en date du 14 mars 2018. Il s’agit du retrait de l’autorisation de mise en vente sur le marché béninois au laboratoire New Cesamex suivi du retrait des produits de ce dernier des officines.

Bénin – faux médicaments: rencontre annoncée entre Patrice Talon et les grossistes répartiteurs

A travers une note circulaire adressée aux différentes structures constituant sa chaîne de distribution, la CAME a demandé le retrait des produits de New Cesamex et l’interruption de la distribution de ces derniers. Cette opération permettra à la CAME de mettre la main sur un lot de produit incriminé, tout ceci doit se faire dans un délai de 15 jours selon la note circulaire.

[su_heading size=”17″]A (re) lire aussi : Bénin – Dossier faux médicaments : les interrogations de Me Léopold Olory-Togbé sur la procédure[/su_heading]

Pour rappel, cette décision gouvernementale est intervenue suite à la condamnation des grossistes répartiteurs à qui il est reproché la vente de médicaments falsifiés, l’exposition et la détention en vue de vente de substances médicamenteuses falsifiées, corrompues ou toxiques et de complicité d’exercice illégal en pharmacie. Etant donné que ces grossistes s’approvisionnent chez New Cesamex au même titre que la CAME, le gouvernement a donc jugé bon de procéder au retrait des officines des produits acquis chez ce dernier.

1 commentaire
  1. Bola dit

    Voyez moi cette incompétence de came. C’est maintenant que vous pensez à le faire?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus