gaetane

Sénégal : visite de Rihanna et d’Emmanuel Macron à Dakar sur fond de vives tensions

Le Président français Emmanuel Macron sera au Sénégal dès jeudi 1er février 2018 au soir. Cette visite qui durera trois jours sera essentiellement consacrée à l’économie et à l’éducation.

Les Présidents nigérien, Mahamadou Issoufou, burkinabé, Roch Kaboré, centrafricain, Faustin Touadéra, sont aussi annoncés pour prendre part au sommet du Partenariat mondial pour l’éducation (Pme) au Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad).

Mais cette première visite du président français à Dakar est l’objet de vives contestations au même titre que celle de la star mondiale du pop Rihanna. Cette dernière qui est l’ambassadrice du Partenariat mondial pour l’éducation, avec sa fondation qui finance des programmes d’éducation, de santé et d’intervention d’urgence révolutionnaires et efficaces dans le monde entier, est l’objet de vives critiques au sein de la communauté musulmane et de certaines organisations religieuses. Selon ces organisations qui ont adressé une lettre aux autorités sénégalaises pour annuler la visite de la star barbadienne de 29 ans, « Rihanna est une princesse Illuminati » et « porteuse de plusieurs dangers socioculturels ». L’imam Bamba Ndiaye, a demandé aux autorités sénégalaises de déclarer la chanteuse « persona non grata ».

[su_heading size= »17″]Lire aussi : Sénégal : bras de fer entre le Sénégal et la loge française de la franc-maçonnerie [/su_heading]

Quid d’Emmanuel Macron ?

Certaines organisations, populistes cette fois ci, préparent un accueil « anti-impérialiste » pour le locataire de l’Élysée. Ces associations dénoncent, comme d’habitude, le colonialisme, le franc CFA, la politique migratoire… de la France. Pour les membres de ces associations,  «la France crée la misère du monde et n’est pas prête à l’accueillir». Ces activistes prévoient ainsi faire un sit-in devant l’ambassade de France en  guise de protestation. Mais les autorités sénégalaises ont interdit ce rassemblement de « FRANCE DÉGAGE » avec pour motifs, menaces de troubles à l’ordre public, risque d’infiltration par des individus mal intentionnés, et entrave à la libre circulation des personnes et des biens.

[su_heading size= »17″]Lire aussi : Sénégal : Macky Sall interdit la manifestation « France Dégage » [/su_heading]

De plus, le PDS (Parti Démocratique Sénégalais) dont la marche du 28 janvier a été interdite, appelle les Sénégalaises et les Sénégalais à sortir pour accueillir Emmanuel Macron, en manifestant pacifiquement leur colère et leur dégoût contre Macky SALL, son régime et de sa politique, en portant  des brassards rouges, ou en s’habillant en rouge, avec des pancartes portant leurs revendications.

Le PDS reproche à Macky SALL et à son gouvernement la fraude électorale pour se faire réélire en 2019, la confiscation des cartes d’électeurs, le refus d’auditer le fichier électoral par des experts de l’Union Européenne et des États-Unis, la désignation d’un responsable politique du parti au pouvoir pour le revêtir d’un manteau de Ministre de l’Intérieur et ‘’organiser’’ les élections, les scandales économiques et financiers du clan présidentiel, la corruption généralisée dans l’administration de Macky Sall… A cet effet, le Pds a décidé de remettre un mémorandum à Emmanuel Macron pour dénoncer la politique du régime.

Ainsi, on a d’une part les anti-Rihanna qui sont les religieux islamistes et les défenseurs de l’éthique et de la culture africaine et d’autre part les anti-Macron, qui sont les associations de jeunes activistes, syndicalistes et certains membres de l’opposition qui voient M. Macron comme « le blanc impérialiste » et ainsi rougissent.

Le mépris d’une frange de la population pour ces deux hôtes n’empêchera pas toutefois une éventuelle rencontre entre ces deux personnalités qui se sont déjà rencontrées, à l’Élysée le 26 juillet. Le président français Emmanuel Macron, devrait rencontrer Rihanna, la chanteuse de r’n’b dans le cadre du volet éducation de sa visite.

[su_heading size= »17″]Lire aussi : Sénégal : la star mondiale, « la princesse Illuminati Rihanna » déclarée « indésirable » sur le territoire [/su_heading]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus