gaetane

Modeste Kérékou : « On ne crée pas de l’emploi par décret »

Face aux opérateurs économiques le 26 février 2018, le ministre béninois des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi est resté formel : l’emploi pour les jeunes ne se décrète pas.

Contrairement à la promesse de création de 500 mille emplois en 5 ans énoncée dans le Programme d’actions du gouvernement (PAG), le gouvernement Talon, certainement face à la réalité, se veut être réaliste sur la question d’emplois notamment l’emploi des jeunes. « Le chef de l’Etat considère que c’est à vous les chefs d’Entreprises de créer de la richesse et de l’emploi pour les jeunes », a déclaré le ministre Kérékou aux opérateurs économiques.

[su_heading size= »15″]A (re)lire aussi : Bénin : voici comment le Président Talon compte créer plus 500.000 emplois en 5ans[/su_heading]

Selon lui, il est du rôle du gouvernement de catalyser les réformes en cours dans le pays afin de structurer l’économie de telle sorte à faciliter la création d’entreprises, la prospérité des entreprises. Une économie, qui rappelons-le, est caractérisée par la prédominance de l’informel avec un secteur primaire embryonnaire, un secteur secondaire quasi inexistant et un secteur tertiaire mal organisé.

« Nous attendons d’elles (les entreprises) qu’elle puisse créer des emplois stables, décents aux jeunes » a fait savoir le ministre Kérékou qui a fait observer que, dans ce cadre, le gouvernement Talon a déjà mis en œuvre des mesures visant à favoriser et inciter l’implantation des entreprises au Bénin. Il s’agit notamment, selon lui, du vote de la loi sur le partenariat public privé ainsi que celle fixant les conditions d’embauche et de résiliation de contrat en république du Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus