George Weah : « la présence de la France au Libéria doit être la même qu’en Côte d’Ivoire »

Reçu par son homologue français, Emmanuel Macron, le 21 février 2018 à l’Elysée, le nouveau président du libérien, George Weah, a plaidé pour une présence accrue de la France dans son pays à l’instar de la Côte d’Ivoire et de la Guinée.

« La présence de la France au Libéria doit être au même niveau qu’en Côte d’Ivoire ou en Guinée parce que je sais ce que les français sont capables de faire en termes de développement », a fait savoir le président Weah.

Arrivé à Paris le 20 février 2018, George Weah s’est entretenu avec les étudiants au conservatoire national des arts et métiers. Au cours de cette rencontre, George Weah n’a pas caché ses profondes aspirations pour le développement de son pays dévasté par l’épidémie d’Ebola en 2014 et plombé par la mauvaise gouvernance.

« J’ai hérité d’un pays ruiné, plombé par les malversations politiques. Quand je suis arrivé, en janvier, je n’ai trouvé que 53 dollars dans les caisses de la présidence », a-t-il raconté. Pour relever son pays et redonner de l’espoir à ses compatriotes, le président Weah compte sur le leadership de la France notamment celui du président Macron avec qui, il nourrit le rêve de faire du football un vecteur de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus