Ph: Bernie Sandes-Fortune

Football : Jacques Anouma au cabinet du ministre Homéky ce jour

L’ivoirien Jacques Anouma médiateur des présidents de la Fifa et de la Caf a été reçu en audience au cabinet de Oswald Homéky, ministre du Tourisme de la culture et des sports. En toile de fond, le Football béninois, le volet sport le  Programme d’actions du gouvernement (PAG) et les attributs du nouveau poste de l’ancien président de la Fif.

Au terme de leur tête-à-tête, les deux personnalités ont fait à la presse le point de leurs échanges.

[su_heading size=”17″]A (re) lire aussi : Bénin: Oswald Homéky enregistre une démission dans son ministère [/su_heading]
Le patron des sports au Bénin, Oswald Homeky, a dit sa satisfaction d’offrir l’hospitalité à l’un des hommes de “rang” tant du Football africain que mondial.

 “Nous avons fait le point de la bonne relation qui existe entre le ministère des Sports et la FBF au conseiller de la Fifa. “, a fait savoir aux journalistes béninois le ministre Homéky. Ce dernier a précisé que son hôte a dit aimer ladite relation bipartite.

Jacques Anouma à droite et le ministre Homéky à gauche dès sa venue au ministère des sports

Après avoir salué l’accueil à lui réserver par la partie béninoise, Jacques Anouma a dit être heureux que les relations entre la FBF et le ministère des Sports soient au “beau fixe”. 

Mon rôle, désormais, est d’aider à préserver les crises ou de jouer à la médiation au niveau des Fédérations qui seraient en crise” a déclaré l’homme des médiations Caf- Fifa à la presse locale.

[su_heading size=”17″]A (re) lire aussi : Bénin : Homeky exclut la possibilité de reconduction de Tchomogo à la tête des Ecureuils [/su_heading]

Il faut signaler que début décembre 2017, Jacques Anouma a été nommé à la Fédération internationale de Football association (FIFA), au poste de médiateur des présidents de la FIFA et de la CAF, par Gianni Infantino.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus