Egypte : la chanteuse Sherine écope de six mois de prison

Pour avoir émis un commentaire à propos du fleuve Nil, la chanteuse égyptienne Sherine écope d’une peine de six mois de prison.

En 2017, lors d’un concert, un de ses fans lui a demandé d’interpréter l’une de ses chansons les plus célèbres, « Have You Drunk from the Nile ? » (Avez-vous bu l’eau du Nil ?).

[su_heading]A (re) lire aussi: Egypte: l’opposition en coalition pour un boycott de la « mascarade » présidentielle [/su_heading]

Sur le ton de la plaisanterie, Sherine, qui fait partie des plus célèbres musiciens égyptiens, a dit, en réponse à son fan, que boire l’eau du Nil donnait la bilharziose.

La justice reproche donc à l’artiste-musicienne d’avoir répandu une « fausse nouvelle » selon laquelle boire l’eau de ce cours d’eau donnait la bilharziose, une maladie parasitaire.

La chanteuse avait alors, présenté des excuses publiques, mais le syndicat des musiciens égyptiens lui a interdit de se produire en Egypte, à cause de ses propos concernant l’eau du Nil.

Elle  était absente lors du jugement de l’affaire mais elle a la possibilité de faire appel du verdict.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus