gaetane

Bénin : rebondissement dans l’affaire Trékpo

Les espoirs du Capitaine Patrice Trékpo révoqué suite à une sortie médiatique s’effritent peu à peu. En tous cas il ne pourra plus compter sur la Cour Constitutionnelle pour être rétabli dans ses fonctions.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Bénin : la radiation du capitaine Trêkpo n’est pas définitive selon Patrice Talon[/su_heading]

Après sa mise en arrêt de rigueur et par la suite sa révocation de l’effectif du personnel des Eaux et des Forets, un recours a été adressé à la Haute Juridiction dans l’espoir de rétablir le syndicaliste dans ses fonctions grâce à une décision des sept sages de la Cour Constitutionnelle. Malheureusement il n’en sera pas ainsi, la Cour dans sa décision s’est déclarée incompétente pour situer les uns et les autres dans ce dossier. Selon les informations reçues d’une source judiciaire, la décision de la Cour Constitutionnelle est normale, car c’est la Chambre Administrative de la Cour Suprême qui serait habileté à se prononcer sur le dossier.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi :Bénin : le Capitaine Patrice Trékpo révoqué du personnel des eaux, forêts et chasse [/su_heading]

L’affaire remonte en septembre 2017 où le Capitaine Patrice Trékpon, alors secrétaire général du syndicat national des eaux, forêt et chasse a dénoncé dans l’émission « Morning live » sur Golfe télévision le retrait des agents des eaux et forêt du parc « Pendjari » suite à sa cession à une ONG dénommée « APN » à travers un contrat de gré à gré alors que la loi sur le partenariat public privé n’est pas encore promulguée. Pour le syndicaliste, ce transfert de la gestion du parc « Pendjari » par le Centre national de gestion des réserves de faune est un scandale d’autant plus que le parc à vocation pour être géré par l’administration forestière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus