gaetane

Bénin: ce qu’il faut retenir de la rencontre entre le clergé catholique et Patrice Talon

Suite au communiqué final de la 2ème session ordinaire de la conférence épiscopale du Bénin (Ceb) qui expose les inquiétudes des prêtres catholiques , le Président de la République a rencontré ces derniers pour une séance de discussion autour de la situation sociopolitique. Ladite séance a effectivement eu lieu le mercredi 07 février 2018 au palais de la Marina. Ce fut l’occasion pour le président Patrice Talon d’éclairer le clergé sur certaines reformes dont la mise en œuvre est en majeure partie responsable de la discorde entre le gouvernement et les partenaires sociaux.

Lire aussi Bénin : la situation socio-politique inquiète les évêques catholiques

Le Chef de l’Etat dans son intervention n’a pas hésité à réaffirmer son engagement à aller vers des reformes profondes surtout dans l’administration publique. « Je l’ai annoncé pendant ma campagne. J’ai dit que notre pays a besoin de réformes. C’est vrai qu’il faut préserver la paix sociale. Mais à vouloir le faire au sacrifice des efforts et des exigences du pays, nous allons plutôt compromettre l’avenir », affirme t-il . C’est dire que le chantre du nouveau départ n’est pas prêt à abandonner les reformes engagées depuis son accession à la magistrature suprême quelque soit le prix à payer.

Lire aussi Parfaite de Banamè : « Je dis et je persiste, Patrice Talon est mon enfant légitime »

Il a également rassuré le clergé de ce que le dialogue a repris avec les partenaires sociaux, ce qui augure d’un lendemain meilleur pour la relation entre les deux parties. Une nouvelle qui a réjoui les responsables de l’église catholique qui dans leur propos ne souhaitaient que cela. A en croire Monseigneur Victor Agbanou, l’inquiétude exprimée de la Conférence Episcopale a pour seul but d’inviter les différents acteurs du dialogue social à se donner au dialogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus