gaetane

Bénin : nouveau rebondissement dans l’affaire CNCB

Les personnes impliquées dans le scandale financier révélé au Conseil National des Chargeurs du Bénin (CNCB) ne sont pas encore au bout de leur peine. Interpellés et gardés à la vue le mardi 20 février 2018, les mis en causes dont l’ancien Directeur Général Antoine Dayori ont été présentés au Procureur pour être soumis aux interrogations de ce dernier.

[su_heading]A (re) lire aussi: Bénin – Affaire Cncb: Antoine Dayori libéré sous convocation[/su_heading]

Après cette audition Antoine Dayori a recouvert sa liberté avec deux autres cadre de la structure sous convocation. Ils ont donc rejoint leurs familles, mais pas pour longtemps. Selon une source judiciaire, ils ont été rappelés pour la suite de l’enquête, un rappel qui a été fatal pour l’ancien Directeur Antoine Dayori qui retourne en prison. En dehors de lui, dix mis en cause sont gardés derrière les barreaux avec dix autres placés sous contrôle judiciaire. Par ailleurs, il faut signaler que l’ancienne Directrice Générale de la CNCB, Nadine Dako n’a pas été arrêtée contrairement à l’information qui a circulé il y a quelques jours.

[su_heading]A (re) lire aussi: Bénin: la brigade économique et financière aux trousses d’anciens DG du Cncb[/su_heading]

Dans cette affaire, il est principalement reproché à Antoine Dayori un abus de fonction , détournement et usage illicite de biens publics. Ancien député et ancien directeur de la Sonapra, il avait été nommé Directeur Général du Conseil National des Chargeurs du Bénin ( CNCB) le 26 mai 2016 pour un mandat de deux ans. Il sera relevé de ses fonctions le lundi 17 juillet 2017. Il lui était reproché une légèreté blâmable dans la prise des mesures conséquentes exigées par la décision du conseil des ministres, en sa séance du mercredi 30 juin 2017, confiant la gestion du bordereau électrique de suivi des cargaisons (Besc), au Port Autonome de Cotonou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus