Bénin : un nouveau dispositif adopté pour  le Fonds des arts et de la culture

Au Bénin, l’un des véritables problèmes qui a agité le monde culturel dans un passé récent est la gestion du Fonds des arts et de la culture autrefois Fonds d’aide à la culture.

Et pour parer au plus pressé, le gouvernement a adopté ce mercredi 14 février 2018 en conseil des ministres, un décret portant approbation des statuts du Fonds des arts et de la culture.

[su_heading size=”17″]A (re) lire aussi : Miss Bénin 2018: le ministre de la culture refuse de couronner la gagnante [/su_heading]

Perçu aujourd’hui comme un appui à titre gracieux dédié aux bénéficiaires de ses interventions, sans tenir compte de critères objectifs de sélection et de la nécessité de régénérer ses ressources, les nombreux dysfonctionnements observés au niveau du Fonds d’aide à la culture et aux loisirs l’ont dépouillé de toute efficacité par rapport à sa vision originelle selon le compte rendu du conseil des ministres de ce mercredi 14 février 2018.

C’est pourquoi, en adoptant  ce décret, l’objectif du gouvernement est de mettre fin à cette mauvaise perception de l’appui de l’Etat au secteur et mieux l’organiser.

Selon le conseil des ministres, le nouveau fonds des arts et de la culture a pour vocation de jouer un rôle de premier plan dans la promotion des arts et de la culture au Bénin avec professionnalisme, transparence, et équité.

A ce titre, les innovations du nouveau dispositif institutionnel concerne notamment la réduction de la taille du conseil d’administration qui passe désormais de quinze (15) à sept (07) membres ; l’évolution des attributions du Fonds, qui incluent désormais le Fonds de bonification ; l’appui à la production et à la promotion des artistes et le soutien à la diffusion des œuvres par les médias nationaux et internationaux, la restructuration de l’organigramme du fonds  pour le rendre plus agréable.

[su_heading size=”17″]A (re) lire aussi : Bénin: les acteurs de la chaîne du livre proposent des réformes au ministre Homeky [/su_heading]

Faut-il le préciser, en adoptant le décret portant approbation des statuts du Fonds d’aide à la culture, le conseil a instruit le ministre du tourisme, de la culture et des Sports , Oswald Homeky de veiller à son application rigoureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus