Bénin – Marches des femmes : voici l’intégralité de la motion de protestation

La marche de protestation des femmes sur la présidence de la République a été empêchée très tot ce matin par la police républicaine fortement mobilisée dans les périmètres de la Bourse du Travail. Les femmes n’ont donc pas pu faire le déplacement sur la présidence pour apporter leur message de mécontentement au Président Patrice Talon. Découvrez ici l’intégralité de ce message destiné au Chef de l’Etat.

MOTION PORTANT DOLÉANCES DES FEMMES A L’ISSUE DE LA MARCHE PACIFIQUE DU 20 FÉVRIER 2018 A LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE

Excellence Monsieur Patrice TALON, Président de la République,

Nous, femmes de toutes conditions : revendeuses, artisanes, ouvrières, femmes de ménage, paysannes, femmes au foyer, apprenties, retraitées, veuves, fonctionnaires, déflatées des entreprises publiques et privées, jeunes filles sans emploi, mères, épouses et sœurs des hommes de ce pays venues de tous les coins du Bénin, Sommes venues vous dire aujourd’hui que nous avons faim. Oui Monsieur le Président, le peuple a faim, et comme tout le monde le sait, quand rien ne va dans le pays, celles qui sont les premières victimes c’est nous, les femmes. C’est nous qui sommes chargées du repas quotidien dans les familles ; qui sommes les premières à recevoir les lamentations et les plaintes du mari dont on a fermé l’entreprise, du mari qui a perdu son emploi et qui ne peut plus donner l’argent mensuel de la nourriture et qui de ce fait tombe dans une dépression sans nom. Nous sommes celles-là qui avons sous le toit, l’enfant qui a terminé ses études et qui se trouve sans emploi. Nous sommes celles-là qui courront à gauche et à droite pour pouvoir trouver le repas quotidien à nos familles. Excellence Monsieur le Président, Nous sommes venues vous dire que beaucoup de revendeuses et artisanes qu’on a chassées des bords de rue et des marchés sont toujours dans la nature, se demandant qui les sortira de cette galère dans laquelle vous les avez précipitées ; que dans les marchés, la mévente est générale, les prix des produits de première nécessité sont élevés et l’argent pour se nourrir se fait rare. Nous sommes venues vous dire que nos hôpitaux manquent du minimum, que les soins coûtent trop cher et qu’ils seront encore plus chers avec la privatisation.

Excellence Monsieur le Président,
Savez-vous ce que c’est pour une maman de ne pouvoir donner de l’argent de poche à son enfant qui part pour l’école ou de ne pouvoir lui donner à manger à son retour ? Telle est la situation de beaucoup de béninoises que nous représentons ici aujourd’hui. Beaucoup de femmes et d’hommes se plaignent dans le pays. Et pour étouffer ces plaintes, pour intimider les populations, vous avez commencé à opérer des détentions arbitraires et politiques comme c’est le cas de Laurent METONGNON et autres qui croupissent en prison depuis trois mois. Ceci en rajoute à notre angoisse de voir le pays retourner aux heures lugubres du PRPB.

Excellence Monsieur le Président, Nous venons vous dire que en plus de la faim qui nous tenaille, depuis un mois, nos enfants traînent à la maison ou dans les rues pour fait de grève des enseignants et que vous refusez obstinément de vous pencher avec sérieux sur les problèmes qui sont à la base de leurs revendications ainsi que ceux des autres travailleurs en grève. Excellence monsieur le Président de la République, Nous sommes venues ce matin vous dire respectueusement de cesser un peu de penser à vous-même et de penser au peuple béninois, de penser aux femmes de ce pays, victimes de votre politique. De penser à nos enfants qui traînent dans les rues.

Excellence Monsieur Patrice TALON, Président de la République, Nous vous demandons la résolution des doléances expresses ci-après : 1- La réinstallation et le dédommagement des gens dégagés des espaces publics ; 2- La réduction des impôts et taxes sur les marchés et pour les artisans et artisanes ; 3- L’arrêt de la liquidation des entreprises publiques afin de sauvegarder les emplois de nos maris, sœurs et enfants ; 4- L’équipement de nos centres de santé pour assurer des soins adéquats aux populations ; 5- La résolution des problèmes des enseignants, l’octroi des bourses et secours aux élèves et étudiants pour que nos enfants retrouvent les chemins des classes et aussi la résolution des problèmes des autres travailleurs en grève ; 6- La fin des poursuites et détentions politiques, la libération de Laurent METONGNON et de ses co-accusés.

Tout le peuple, avec nous, vous attend.
Cotonou, le 20 février 2018 Pour les participantes

Thérèse WAOUNWA

15 octobre 2018 - 21 octobre 2018

  • jui 23, 2018 - jui 29, 2018
  • jui 30, 2018 - aou 05, 2018
  • aou 06, 2018 - aou 12, 2018
  • aou 13, 2018 - aou 19, 2018
  • aou 20, 2018 - aou 26, 2018
  • aou 27, 2018 - sep 02, 2018
  • sep 03, 2018 - sep 09, 2018
  • sep 10, 2018 - sep 16, 2018
  • sep 17, 2018 - sep 23, 2018
  • sep 24, 2018 - sep 30, 2018
  • oct 01, 2018 - oct 07, 2018
  • oct 08, 2018 - oct 14, 2018
  • oct 15, 2018 - oct 21, 2018
  • oct 22, 2018 - oct 28, 2018
  • oct 29, 2018 - nov 04, 2018
  • nov 05, 2018 - nov 11, 2018
  • nov 12, 2018 - nov 18, 2018
  • nov 19, 2018 - nov 25, 2018
  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
lun15
mar16
mer17
jeu18
ven19
sam20
dim21

16oct0 h 00 min16dec19 h 00 minBénin: fête de la famille béninoise avec l'organisation internationale foyers sacrés

06sep(sep 6)7 h 00 min16oct(oct 16)22 h 00 minBénin : vivez un merveilleux programme des 10 ans de la paroisse Sainte Famille de Tankpè

27aou(aou 27)9 h 00 min10nov(nov 10)14 h 00 minBénin : devenez professionnels certifiés de l'aviation avec Citerre

1 commentaire
  1. Akowanou dit

    Le peuple béninois aura tôt ou tard raison de la bande au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X