gaetane

Bénin: le gouvernement confirme la demande de la levée d’immunité de trois députés

L’information faisant état de ce que la justice a déposé une demande de la levée d’immunité de certains anciens ministre et actuels députés est bel et bien vérifiée. C’est du moins ce qu’il convient de retenir de l’intervention du Directeur de la communication de la présidence, Léandre Houngbédji cet après midi sur la radio Océan Fm.

[su_heading size= »17″]A (re) lire aussi : Bénin – levée d’immunité des députés : le grand canular du gouvernement Talon?  [/su_heading]

A l’en croire, cette demande a été déposée et la balle est désormais dans le camp des députés qui selon lui ont la grande responsabilité de permettre à la justice de faire son travail. Par ailleurs il est revenu sur les dossiers concernés par la demande d’immunité. A ce niveau il convient de retenir qu’il y a trois dossiers qui intéressent la justice à savoir: le dossier Sonapra, celui de « faux médicaments » et le dossier vol d’argent au domicile de Komi Koutche.

Dans le dossier Sonapra, il est reproché aux honorables Valentin Djènontin , Idrissou Bako et à l’ancienne ministre de l’agriculture Fatouma Amadou Djibril d’avoir fait preuve de légèreté dans la gestion de la filière coton. Un comportement qui a causé un manque à gagner estimé à un montant de 125 milliards pour Etat.  En ce qui concerne le dossier « faux médicament » , le député Atao Hinnouho est poursuivi par la justice pour s’expliquer sur les plusieurs tonnes de « faux médicaments » découvertes à son domicile par la police.

Par contre, l’ancien ministre de l’économie et des finances est recherché pour une affaire de vol de 700 millions survenu à son domicile en 2016. La justice souhaiterait avoir une idée sur la provenance de cette grosse somme qu’il gardait sur lui.

9 commentaires
  1. Habas Amadou dit

    C’est ça on appelle compétance dans un gouvernement?? De n’importe quoi plutôt car ceux qui se disent soit justice sont aussi un antoxe pour le development du pays car ils sont toujours manipulés par une main invisible et leurs tours viendra. A suivre…

  2. Sossou dit

    Le Bénin à perdu ses repères. C’est finit. Kerekou vient sauver notre nation.

    1. Gnyz dit

      Donc il ne faut pas d mander des comptes ???

    2. Dypas dit

      Vous êtes des béninois ? Ou des apatrides ? En politique on assume qui on est, ce qu’on dit et ce fait. Si vous ne vous reprochez rien, pourquoi vous alarmer ?

    3. Azatassou dit

      Tu es sauvage et illettré, en appelant kerekou qui a tué notre pays en 17 + 10 ans. Tu es mauvais

  3. Lambert tiko dit

    Dans les pays Plus développés :
    La justice est le moteur du développement
    Les membres du gouvernement, les députés, et les fonctionnaires d’Eta doivent oublié les critiques politique et avoir une compréhension d’idée du développement et d’aventage de leur pays et de fonction auquel ils sont payés pour …
    Merci

  4. Houesy dit

    Le gouvernement actuel n’a pas la prétention d’être totalement parfait. Il a besoin d’être soutenu en vue de mener à bien les réformes légales dont a besoin le peuple pour un réel décollage du développement de la nation béninoise. Que ceux qui ont été aux affaires et à qui il est reproché un certain nombre de choses se mettent sans résistance à la disposition de la justice. Ce serait beaucoup plus élégant plutôt que de se mettre dans un stress dépressif. Il faut avoir courage de faire face aux conséquences des actes précédemment commis dans l’exercice de ses fonctions politiques. Car, Rien ne se perd, Et rien ne se crée. Tout se transforme.

  5. Jacques dit

    Une justice à double vitesse ne saurait être une justice équitable. Peuple beninois, réveille toi pour dire « Non  » à une justice sélective qui a l ‘ odeur exécrable d ‘ une chasse aux sorcières. Quiconque épris d ‘ une vraie justice et de l ‘ équité devrait dénoncer cette pratique du gouvernement Talon qui vise à  » maîtriser les opposants ,les grands électeurs et les opérateurs économiques » pour se faire réélire.

  6. Taofic dit

    En prince rien ne devait étonner un béninois d un certains âges car ceux sont toujours les mêmes depuis 60 .un part devant des parts en arrières.a chaque chaque changement de régime .il est tant que vous les jeunes réclamer vos droits dans les partie politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus