Bénin: José Pliya évoque la priorité pour la promotion du tourisme

Depuis l’avènement du gouvernement de Patrice Talon un point d’honneur est mis sur le développement du secteur touristique. C’est l’une des actions phares du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) dont l’objectif est de faire participer le secteur à la mobilisation des ressources intérieures. Dans une interview accordée au journal Le Point Afrique, le directeur de l’Agence Nationale de promotion des Patrimoines et de développement du Tourisme (ANPT), dévoile ses ambitions pour l’atteinte des objectifs du gouvernement dans ce domaine.

Dans son intervention, il met un accent particulier sur l’identité du Bénin, c’est ce qui selon lui pourrait donner une nouvelle dimension au tourisme béninois. « L’Agence nationale de promotion du patrimoine et du tourisme a quatre missions principales. La première, c’est de trouver une identité à la destination Bénin, car on ne sait pas aujourd’hui quelle est notre place dans l’océan du tourisme mondial. On ne sait pas aujourd’hui pourquoi on va au Bénin, et d’ailleurs qui va au Bénin. Des milliers de touristes, certes, mais il y a urgence à déterminer une identité. », déclare-t-il. Et pour y arriver José Pliya entend travailler pour associer le culturel et le cultuel, deux éléments qui déterminent selon lui l’identité du Bénin.

Lire aussi Tourisme au Bénin : La Chine s’engage à réfectionner les palais et sites royaux d’Abomey

Au delà de tout ceci, l’Agence Nationale de promotion des Patrimoines et de développement du Tourisme se donne pour mission de réaliser d’autres grands projets qui permettront de structurer la destination Bénin sur le plan touristique. Il a par exemple parlé des sites touristiques comme la route des esclaves, la cité lacustre de Ganvié, le musée Toussaint l’Ouverture d’Allada qui seront rénovés  pour redevenir de véritables centres d’attraction.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.