gaetane

Bénin : confirmation des redressements fiscaux des sociétés de Sébastien Ajavon

L’administration fiscale béninoise a confirmé le 26 janvier 2018, les redressements fiscaux de près de 156 milliards de francs cfa adressés en août 2017 à trois sociétés du président du patronat, Sébastien Ajavon. C’était à la suite de « contrôles sur pièces » des sociétés Comon SA, JLR et SCI l’Elite, effectués sur les exercices 2014, 2015 et 2016 par une équipe de cinq inspecteurs fiscaux.

[su_heading]Lire aussi : Bénin : Sébastien Ajavon inculpé pour faux, usage de faux et escroquerie[/su_heading]

Les contrôles effectués par l’administration fiscale béninoise a révélé plusieurs malversations de fraude fiscale : « défaut de présentation de livres comptables », « défaut de représentations de factures de ventes », « existence de magasins fictifs créés dans le logiciel de tenue des stocks de marchandises », « minoration des marges commerciales et de l’actif par montage », « évasion fiscale », etc.

Selon une formation rapportée par « Jeune Afrique », les inspecteurs avaient par exemple décelé des pratiques suspectes entre les sociétés d’Ajavon et CASCO, une société de droit français dirigée par Violette Djidjoho, qui n’est autre que la directrice administrative et financière des sociétés de l’homme d’affaires béninois.

A l’étape actuelle des choses, Sébastien Ajavon peut porter l’affaire devant la justice. Mais n’ayant pas respecté le délai de 30 jours pour engager devant une commission une procédure précontentieuse après notification des redressements fiscaux conformément aux dispositions de l’article 1085-A du code général des impôts du Bénin, Sébastien Ajavon sera néanmoins obligé de payer d’abord 25 % des sommes confirmées par l’administration, soit environ 39 milliards de francs cfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus