gaetane

USA: Donald Trump redonne le sourire aux immigrés

C’est un revirement spectaculaire que viennent de faire les autorités américaines. La victoire obtenue par Trump sur les immigrés à coup d’une longue procédure judiciaire est désormais conjuguée au passé.

Le Président des Etats-Unis avait décidé de fermer les frontières américaines à certains pays comme l’Egypte, l’Iran, l’Irak, la Libye, le Mali, la Corée du Nord, la Somalie, les deux Soudan, la Syrie et le Yémen dont les ressortissants constituent selon lui une menace sécuritaire pour les USA .

[su_heading size= »17″]Lire aussi : « Pays de merde » : « Trump a dit tout haut ce que d’autres disent tout bas dans leurs chancelleries» [/su_heading]

Quelques semaines après cette décision sévèrement critiquée dans l’opinion publique, les autorités américaines ont décidé d’y mettre un peu de bémol. Ainsi, ce 29 janvier 2018, il a été procédé à la levée de l’interdiction d’entrée sur le territoire américain des réfugiés des 11 pays.

Néanmoins , des mesures ont été prises pour mieux filtrer les entrées et les sorties des immigrants. Même si le Département de la sécurité intérieure n’a pas encore dévoilé toutes les nouvelles mesures prises, il faut noter que la capacité d’accueil passe de 53.000 à 45.000 immigrés.

Pour Kirstjen Nielsen , responsable du Département de la sécurité, les nouvelles mesures prises ont pour but de prévenir d’éventuelles menaces sécuritaires qui pourraient venir de l’entrée des immigrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus