Trump a menti plus de 2.000 fois depuis son arrivée au pouvoir, selon le «Washington Post»

Rien que le 9 janvier, le président des États-Unis a proféré quatre mensonges selon le quotidien de référence. Si Donald Trump adore accuser les médias de diffuser des « fake news », il semblerait que lui-même soit le roi du mensonge.

Selon le quotidien américain Washington Post, le président des États-Unis a menti 2.001 fois depuis son arrivée à la Maison Blanche en janvier 2017. Un record, toutes catégories, battu après seulement 355 jours de pouvoirs, explique le journal qui a scrupuleusement détaillé chaque mensonge du président.

Mardi 9 janvier 2018, Donald Trump a ainsi, selon le Washington Post, menti quatre fois : deux fois concernant le mur entre les États-Unis et le Mexique, «  pouvant être construit en un an» et qui «empêchera la drogue de circuler». Des informations démenties par le journal, qui démontre que c’est impossible.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus