La première télé 100% web du Bénin

Première visite médicale de Donald Trump : pas de check-up psychiatrique au programme

Donald Trump doit se rendre à sa première visite médicale officielle en tant que président des Etats-Unis ce vendredi 12 janvier. Mais au grand dam de ses adversaires, pas de check-up psychiatrique au programme.

Donald Trump, « l’individu le plus sain jamais élu à la présidence » ? Ce sont avec ces mots que le médecin personnel du président avait décrit la santé du milliardaire républicain lorsqu’il battait campagne en 2016. Vendredi, le président passera sa première visite médicale officielle à l’hôpital de Walter Reed, près de Washington. Un évènement très attendu au États-Unis, alors que de nombreux doutes – alimentant des spéculations sans fin – persistent sur sa santé physique et mentale.

Ce check-up complet lèvera-t-il les ambiguïtés ?

Pas sûr cependant que l’exercice lève tous les doutes sur l’état physique et mental du président américain. Dans sa course à la Maison Blanc, le premier bilan médical de Donald Trump tombe le 4 décembre 2015. Il est l’œuvre du docteur Harold Bornstein, qui se présente comme le médecin historique (« depuis 39 ans ») de celui qui n’est encore que candidat. Ecrit dans un style peu académique, le communiqué se conclut par cette phase: « S’il est élu, Donald Trump sera l’individu le plus sain jamais élu à la présidence ».

Dans le livre Fire and Fury : Inside the Donald Trump White House, Michael Wolff raconte que le président américain a du mal à reconnaître ses vieux amis et qu’il répète fréquemment les mêmes histoires, mot pour mot. Des accusations que la Maison Blanche a qualifiées de « honteuses ». Mais l’inquiétude semble grandir à Washington. La visite ne comportera donc pas d’examen psychiatrique à proprement parler, a affirmé lundi la Maison Blanche. « Non », a simplement répondu Hogan Gidley, porte-parole de l’exécutif américain à bord d’Air Force One, sans autres précisions. « Il est vif comme l’éclair », a-t-il assuré.

À 71 ans, Donald Trump est le président élu le plus vieux de l’histoire des États-Unis (devant Ronald Reagan, un an plus jeune à sa réélection en 1980). De quoi susciter de nombreuses questions quant à sa forme physique. Alors que certains de ses collaborateurs affirment qu’il passerait des journées de travail plus courtes qu’en début de mandat, le doyen des présidents prend visiblement plus soin de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.