Jacques Ayadji sur Radio Bénin : « il y aura beaucoup de péages à Cotonou »

Invité de l’émission « 90 minutes pour convaincre » de la radio nationale ce dimanche 28 janvier 2018, le Directeur général des infrastructures, Jacques Ayadji a exposé les grands chantiers entrepris par le régime du Président Talon pour révéler le Bénin. Au cours de l’émission, Jacques Ayadji a levé l’équivoque sur les intentions du régime d’installer des postes de péage dans la ville de Cotonou. A en croire Jacques Ayadji, il y aura beaucoup de péages dans la capitale économique du Bénin, Cotonou.

« Il y aura de péages à Cotonou. Beaucoup même ! Notamment sur le contournent nord de la ville de Cotonou », a indiqué le Directeur général des infrastructures avant de préciser que les postes de péages permettront au concessionnaire (du contournent nord de Cotonou – ndlr) de rentrer dans ses fonds. « Il (le concessionnaire – ndlr) aura amené ses fonds, réalisé l’ouvrage et l’exploité pendant un certain temps, appelé durée de concession, avant de remettre l’ouvrage (à l’Etat béninois – ndlr) », a-t-il expliqué.

Toujours au cours cette émission, le Directeur général des infrastructures, Jacques Ayadji, a présenté un bilan mitigé de l’exploitation des ressources issues des différents potes de péages du Bénin. Tout en précisant qu’il n’est pas le Directeur du fond routier qui est censé s’occuper de la gestion de ces fonds, Jacques Ayadji a fait savoir aux auditeurs de la radio nationale que les fonds collectés au niveau des péages sont destinés à financer l’entretien routier. « Si l’argent n’est pas dépensé, il est supposé être là » a précisé Jacques Ayadji. Une précision qui en dit long sur ses réserves sur le sujet.

9 commentaires
  1. KOSSI dit

    Pour les péages,la vie est déjà chère maintenant l’état va commencer à prendre de l’argent encore à l’intérieur de la ville de Cotonou, Tchooo ,vous ne pouvez pas trouver d’autres sources de financement ?les impôts pèsent sur nous, les droits et taxes. L’état peut mieux faire au lieu de considérer la population comme une vache à lait

    1. MOUSSA EDGARD TODJINOU dit

      Vous avez raison. Des péages dans Cotonou ????? Et cela permettra aux financeurs ou constructeurs de rentrer dans ses sous ? Est ce les clauses du contrat stipulent cela ? Au lieu de trouver des solutions idoines aux nombreux problèmes que traverse le peuple, on met les charrues avant les bœufs.
      À mon humble avis, les péages sont construits en dehors des villes, loin des habitations et des agglomérations. Le cas du Bénin me laisse perplexe.

  2. KOSSI dit

    Nous allons contribuer au développement de notre pays et nous savons qu’il y a un prix à payer, essayer de revoir un peu la copie

    1. J dit

      Tu es un collabo toi…tu defends lindefendable..pauvre de toi

  3. Salaou Yekini dit

    C’est les avantages d’un bénin réveillé

  4. Salaou Yekini dit

    Pourquoi faut-il venir expliquer tout ceci?
    Si ce que vous entreprenez est bénéfique pour la population il n’est pas nécessaire de vous justifiez.
    Le temps saura bien juger vos oeuvres.
    Pour le moment que vous dit votre conscience?

  5. MOUSSA EDGARD TODJINOU dit

    Vous avez raison. Des péages dans Cotonou ????? Et cela permettra aux financeurs ou constructeurs de rentrer dans ses sous ? Est ce les clauses du contrat stipulent cela ? Et cela jusqu’à quand ?
    Au lieu de trouver des solutions idoines aux nombreux problèmes que traverse le peuple, on met les charrues avant les bœufs.
    À mon humble avis, les péages sont construits en dehors des villes, loin des habitations et des agglomérations. Le cas du Bénin me laisse perplexe.

  6. Azanhouan dit

    Dans un pays où chacun pense mieux réfléchir que l’Etat central allez-y comprendre quelquechose Il est temps que l’autorité de l’Etat soit raffermie au Bénin que cesse le désordre

  7. J dit

    Tout ceci naugure rien de bon…ce president a vraiment la malediction de lamour de.largent…le le.piyage du benin continue sous vos yeux encore et encore…quelle desolation dans aucune ville en afrique ont fait des peages a linterieur meme des villes… Voler c une chose mais voler le peuple encore apres avoir voler pendant des annees tout la filiere coton et maintenant le port de cotonou..c tres grave… Le benin senfonce durement pendant que talon senrichit de plus en plus…dieu aye pitie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus