Bruno Kangni sur la gouvernance actuelle: “il faut souffrir pour être heureux”

Pour atteindre la terre promise, il faut une traversée du désert et c’est l’expérience que fait le peuple béninois depuis l’avènement du régime du “nouveau départ” le 06 Avril 2016; c’est du moins ce que pense l’actuel directeur général du conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb), Bruno Kangni.

Lire aussi: Bénin: Bruno Kangni nommé Directeur Général de la CNCB

Reçu ce Dimanche 28 Janvier 2018 sur l’émission “Zone franche”, Bruno kangni, président du parti engagement pour la nation Bénin invite le peuple béninois à la patience face aux difficultés actuelles qui ne sont que la montagne qui cache l’arbre; un passage obligé pour le bonheur car estime t-il “il faut souffrir pour être heureux“.

Pour le directeur général du centre national des chargeurs du Bénin, le chef de l’Etat actuel qui, selon ses dires, est un vieil ami n’est pas devenu président de la République pour faire du mal à son peuple. même s’il y a certes des erreurs dans la mise en oeuvre de certaines actions; comme c’est le cas des opérations de déguerpissement qui ont plongé beaucoup  d’hommes et de femmes promoteurs de petits commerces dans le désarroi. Ces erreurs seront corrigés; a rassuré le président Bruno Kangni.

[bs-quote quote=”Le président Talon ne peut pas vouloir du mal pour son peuple. Il y a eu des erreurs qui ont été commises dans la mise en oeuvre de certaines actions. Je demande à la population d’être indulgente. Seuls ceux qui ne posent pas des actes ne font pas d’erreur. Le président Talon réparera tout cela.” style=”style-7″ align=”center” author_name=”Bruno Kangni” author_job=”Directeur Général du Conseil National des Chargeurs du Bénin”][/bs-quote]

Bruno Kangni invite donc les béninois à l’espérance car selon lui, ce que le chef de l”Etat a promis, il le réalisera. S’il a pu bâtir sa réussite personnelle et s’il a pu se faire élire président de la République alors que beaucoup n’y croyait pas, c’est qu’il est capable de réussir son programme d’action et de changer le quotidien du Béninois; a rassuré Bruno Kangni.

Nommé directeur général du conseil national des chargeurs du Bénin le Mercredi 13 Décembre 2017, Bruno Kangni a succédé à Antoine Dayori précédemment relevé de ses fonctions le lundi 17 juillet 2017 par le Ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé Hehomey. Le Directeur Général Adjoint avait été désigné pour assurer son intérim jusqu’à la nomination de Bruno Kangni qui occupe actuellement le poste de directeur général du Cncb.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus