La première télé 100% web du Bénin

Bénin : les tribunaux paralysés malgré les instructions du ministre Joseph Djogbénou

Parking presque vide, salles d’audience fermées, des files d’attente devant les quelques bureaux ouverts. Telles est l’ambiance qui a prévalu ce lundi 08 janvier 2018 au Tribunal de première instance de Cotonou. Même constat au tribunal d’Abomey Calavi. Le mouvement de grève annoncé par les syndicats du secteur de la justice a été suivi malgré les instructions du ministre de la Justice de procéder aux réquisitions nécessaires du personnel aux fins de tenir les audiences.

« Le mouvement de grève a été suivi. Et magistrats, et greffiers, et personnel judiciaire ont suivi le mouvement. Cependant, les comparutions immédiates ne pourront pas se faire », a fait savoir l’avocat stagiaire au barreau du Bénin, Maitre Hugo Koukpolou venu suivre un dossier. « Aucune chambre n’a siégé. Il n’y a que le parquet qui fonctionne. Donc les déferrements ont été pris régulièrement par le parquet », a précisé Maitre Hugo Koukpolou.

Pour le juriste Charlemagne Donouvossi, le fonctionnement du parquet malgré le mouvement de grève peut s’expliquer par l’organisation judiciaire au Bénin. « Le parquet dépend directement du ministère de la Justice. C’est donc normal que le parquet se désolidarise de ces mouvements de grève. Imaginez-vous que le parquet soit en grève, ceux qui sont gardés à vue, a qui on va les présenter pour qu’une suite de droit soit donnée aux faits à leur reprocher ? Donc le fonctionnement du parquet est chose normale », a-t-il expliqué.

Rappelons que les syndicats de la justice ont déclenché un mouvement de grève du lundi au vendredi avec tacite reconduction et sans service minimum pour protester contre les dispositions de la nouvelle loi portant statut des agents de la fonction publique qui retire aux agents de la justice le droit de grève. Les syndicats de la justice entendent poursuivre le mouvement de grève jusqu’au retrait pure et simple de ces nouvelles dispositions de la loi.

1 commentaire
  1. Azatassou L'utilisateur dit

    Journaliste ne sachant pas que « Cependant » est utilisé pour une contradiction d’une idée antérieure!
    Vous écrivez un déchet! un brouillon!
    Relisez vous copies avant de les partager

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.