Le Bénin s’active contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Le 15 nombre 2017, le gouvernement béninois a transmis au Parlement, un projet de loi relatif au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme et qui a fait l’objet d’un atelier le 24 janvier 2018 à l’hémicycle. Initié par la Commission des lois de l’Assemblée nationale, cet atelier a pour objectif de permettre aux parlementaires béninois de mieux saisir les contours de ladite loi afin d’affiner les amendements appropriés.

Nouvel arsenal juridique qui s’inscrit dans la logique de la mobilisation des instruments juridiques nécessaires pour anticiper sur les menaces du terrorisme notamment ses sources de financements qui sont de nature occultes, le projet de loi du gouvernement béninois dénote des engagements pris au niveau sous régional et international pour combattre la prolifération des capitaux illicites et le terrorisme dans la région du Sahel.

Plusieurs députés ont pris part à cet atelier qui a également connu la participation des cadres de l’administration publique béninoise et des experts en blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Au cours de cet atelier, le représentant du gouvernement béninois n’a pas manqué de partager avec les participants, les motivations d’un tel projet de loi et la nécessité de son adoption par le Parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.