gaetane

Bénin: l’And réaffirme son soutien au président Patrice Talon

L’alliance nationale pour la démocratie et le développement (And) du ministre Barnabé Dassigli désapprouve la décision de la Cour Constitutionnelle par rapport au retrait du droit de grève à certains fonctionnaires de l’Etat.

Pour le Bureau politique de l’And, les sept sages ont fait un revirement jurisprudentiel qui n’arrange pas le peuple. C’est pourquoi  l’And dénonce l’abus dont fait preuve les travailleurs avec ce moyen de revendication, qui selon elle , doit être leur dernière arme. A en croire, le Secrétaire Général , Noêl Ayichekpo, « ce rétropédalage constitue une rebuffade et met le Bénin dans une période d’incertitude ».

Notons aussi que, le Bureau politique de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement s’est intéressée aux actions menées par le gouvernement de la rupture depuis près de deux ans pour le développement du Bénin. Il approuve et soutient les réformes engagées par le gouvernement dans divers secteurs. Parmi ces réformes, il faut remarquer celles relatives à la lutte contre les faux médicaments ; celles relatives au secteur de la santé et dans le secteur énergétique; l’initiation du RAVIP ; la création de la Police Républicaine, …. Selon l’And, ce sont des reformes majeures qui conduiront le Bénin vers le chemin d’un réel développement. C’est pourquoi les membres de l’alliance invitent le chef de l’Etat à aller loin en faisant la sourde oreilles aux chantages politiques qui pourraient le détourner .

Pour rappel, l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement s’est retrouvée dans une situation difficile lors des dernières élections présidentielles. Cette situation, qui a conduit à la division de l’alliance n’a pas permis aux militants et membres influents de faire bloc derrière un candidat. Deux capitaines ne pouvant pas rester dans le même bateau, l’honorable Valentin Aditi Houdé et Barnabé Dassigli ont dû aller chacun de son côté ,avec les militants qu’ils ont pu rallier à leurs causes. Ce qui a conduit à la naissance de l’aile Valentin Houdé ayant porté son dévolu sur le candidat Sébastien Ajavon tandis que l’autre aile, celle de Branabé Dassigli a plutôt jeté son dévolu sur le candidat Patrice Talon.

La victoire de Patrice de Talon va finir par réunir les deux camps dans la coalition « Rupture »; mais toujours est-il que l’alliance n’a pas encore réussi à retrouver sa cohésion.

1 commentaire
  1. Ama dit

    Vous êtes libre à l’ And de soutenir Talon mais sachez que le peuple à compris. Votre politique qui consiste à bâillonner le peuple pour mieux l’appauvrir en vous octroyant des salaires hors normes vous à rendu aveuglés et insensibles à note souffrance. Dieu va vous punir

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus