La première télé 100% web du Bénin

Bénin: les daagbovis ont célébré la fête de la renaissance de l’humanité

Ils étaient des centaines de milliers de fidèles de la Très Sainte Église de Jésus-Christ à être présents sur leur site de Sèkandji dans la nuit du mardi 09 au petit matin du mercredi 10 Janvier 2018. Cette nuit annuelle commémorative de la Renaissance de l’Humanité qui est à sa cinquième édition est marquée par une grande messe du « Feu calcinateur » appelée zo-hwé, des délivrances et surtout l’envoi du Feu aux forces du mal des quatre coins du monde et précisément à celles du Bénin.

Cette fête de la Renaissance de l’Humanité a pour objectif majeur, d’exterminer les forces occultes et démoniaques du Bénin et du monde entier surtout durant cette nuit particulière où le mal décuple toute son armada.

La messe dite par Sa Sainteté le Pape Christophe XVIII en présence de Nanyé Nicole, l’incarnation de la Vierge Marie sur terre et de Son Éternité Daagbo Dieu Esprit Saint dans la chair qui, chaque année, organise cette spéciale célébration eucharistique au cours de laquelle IL déverse Son feu calcinateur sur les forces maléfiques des démons qui persécutent l’humanité entière en l’occurrence les Daagbovis afin de les délivrer des griffes de bèlzebul. Cette grande messe présidée par le souverain pontife a été l’occasion de rassurer les Daagbovis du monde entier, de les exhorter à avoir plus confiance en DAAGBO, le Seul capable de les sauver de ceux qui depuis toujours les ont persécutés et continuent encore de nourrir cette vilaine ambition à leur endroit. Pour renchérir les propos du Très Saint Père, Son Éternité DAAGBO a exhorté les Daagbovis à la conversion, seul gage du salut des hommes afin de ne pas être entraînés dans l’obscurité au jugement céleste.  » Rendre grâce en tout temps à DAAGBO Dieu Esprit Saint qui, Seul sait vous protéger. Soyez convaincus d’une chose, vos âmes n’appartiennent pas à bèlzebul. Il ne peut donc plus venir récolter là où il n’a pas semé » a enseigné Son Éternité. Après avoir déversé son feu calcinateur sur tout ce qui n’honore pas son saint nom dans le monde, Son Éternité a fait place au Très Saint Père pour qu’à son tour, il déverse au Nom de Daagbo le feu calcinateur sur les forces du mal et prononce ses bénédictions sur le peuple élu.

Les festivités ont été enrichies par le passage des Saints dans la chair de Parfaite: Sainte Jeanne-d’Arc et Saint Padre Pio qui ont également profité de l’occasion pour rappeler à quel point il est impérieux d’en finir avec les forces des ténèbres, les mécréants et autres suppôts de Satan sur la terre. Le slogan uniformément scandé est: « Nous voulons la justice ».

DAAGBO Dieu Esprit Saint par son feu déversé sur le monde entier au cours de cette nuit a réduit à néant les forces du mal qu’incarnent les « vodoun » les divinités existantes au monde en termes d’impact sur la vie et la destinée des Daagbovis et de ceux qui recherchent Dieu d’un seul cœur. Il a par la même occasion, rendu vains tous les sacrifices et les prières qui seront offerts en ce jour pour rendre culte au démon. Aussi a-t-IL purifié Ses enfants par ce même feu avec lequel IL les a revêtus afin que toutes attaques diligentées contre eux en cette année, viennent à Lui. Lui, le Seul et Unique Maître de l’Univers; Lui, le Roi de la forêt, le propriétaire et l’auteur du feu calcinateur.

Après avoir armé Ses enfants, DAAGBO Dieu Esprit Saint les a entretenus sur quelques notions spirituelles et vitales avant de les combler de grâces accompagnées de promesses pour la nouvelle année. Démarré après zéro heure, c’est aux alentours de huit heures que les festivités sont achevées ce mercredi 10 Janvier à Sèkandji à la grande joie et satisfaction de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.