La première télé 100% web du Bénin

Bénin / culture : le Répac lance sa trilogie Education-Art-Sport pour un développement durable

L’année 2018 est la dernière année de la phase pilote de la mise en place du Réseau Panafricain des Passionnés d’Arts et Culture  (Répac). C’est l’annonce faite par Zadok Ange Hounkpatin Directeur Exécutif du Répac , le dimanche 31 décembre 2017 lors du lancement de la session artistique 2017-2018 du Réseau Panafricain des Passionnés d’Arts et Culture. L’objectif est de définir les grandes orientations données à ce réseau pendant cette année 2018 ainsi que le plan stratégique de ladite année.

Selon Zadok Ange Hounkpatin, le Répac s’étend désormais vers le domaine de l’éducation et du sport. A cet titre, le REPAC (Réseau Panafricain des Passionnés d’Arts et Culture) devient le Réseau Educatif et de Promotion des Arts de la Culture et du Sport des Jeunes (REPAC-SJ-BENIN). A en croire ses explications, suite à l’élargissement du réseau, un nouveau logo représenté par deux cercles de couleur verte et jaune symbolisant respectivement l’éducation et le sport, entremêlés entre eux et relié par le mot REPAC symbolisant à son tour, le domaine d’action principal qui n’est rien d’autre que l’art et qui est transversal aux deux autres domaines, a été adopté.  « Tout Ceci frappé de « SJ BENIN » en rouge au pied de REPAC » a-t-il précisé.

Du plan d’action annuel…

Aussi, le plan d’action annuel 2017-2018 qui se résume en trois grandes catégories d’activités à savoir quatre (04) activités de production, huit (08) activités d’organisation et 10 participations externes a été exposé. Il s’agit en effet des créations en vue pour l’année artistique 2017-2018 dont trois (03) créations majeures (danse, conte et théâtre) et une production de web série.

A l’en croire, pour ce qui concerne les activités d’organisation, il s’agit des activités organisées par le REPAC dont trois (03) événements qui sont des événements recommandées par le statut ; trois (03)  activités périodiques et deux (02)  tournées de spectacles. Aussi, est-il revenu sur les participations externes en mettant l’accent sur les activités organisées par d’autres institutions et auxquelles le REPAC participe. Il s’agit selon lui des festivals nationaux (07 au total), des festivals internationaux (03) et des invitations ponctuelles pour diverses animations.

Pour rappel, répartie en deux demi-saisons (de décembre 2017 à mai 2018 et de juillet 2018 à Novembre 2018), l’année 2018 est placée sous le signe du dernier virage et est évaluée à un coût global de 4 070 000 F CFA (quatre millions soixante-dix mille francs).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.