La première télé béninoise 100% Web

Un soldat nord-coréen fait défection vers le sud six balles dans le corps

Dans sa fuite éperdue, le soldat nord-coréen qui a fait défection lundi en traversant la frontière dans le secteur de Panmunjom a été la cible d’une quarantaine de tirs nord-coréens, dont six l’ont blessé.

Le Commandement des Nations unies en Corée (UNC), qui surveille le village frontalier de Panmunjom, a relaté mardi les circonstances de cette rare défection, expliquant que le militaire était arrivé à bord d’un véhicule à proximité de la démarcation fortement gardée entre les deux Corées.

 «Il est sorti du véhicule et a fui au Sud en traversant la ligne alors que d’autres soldats lui tiraient dessus depuis la Corée du Nord», a précisé l’UNC dans un communiqué.

Au moins 40 balles tirées

Après avoir traversé la frontière, il est allé s’abriter près d’un bâtiment du côté Sud. L’état-major interarmes sud-coréen a précisé que le soldat nord-coréen avait été retrouvé dans un tas de feuilles mortes, et récupéré par trois militaires sud-coréens qui s’étaient portés à son secours en rampant.

Un responsable de l’état-major sud-coréen a indiqué que les militaires nord-coréens avaient tiré au moins 40 balles.

Grièvement touché

Un médecin ayant examiné le défecteur, héliporté jusqu’à un hôpital, a précisé qu’il avait été grièvement touché à l’estomac. «Il présente au moins six blessures par balle et la blessure à l’abdomen est la plus grave», a dit le docteur Lee Cook-Jong aux journalistes.

Il est très rare que des militaires nord-coréens passent au Sud par la «zone commune de sécurité» (JSA) à Panmunjom, seul secteur de la Zone démilitarisée où les deux armées rivales se font face.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.