L’Italie pourrait participer à la Coupe du Monde 2018 à condition que…

Un projet loi visant à prendre possession de la Fédération péruvienne de Football par le gouvernement menacerait l’historique qualification du Perou après barrages contre la Nouvelle-Zélande (2-0 sur l’ensemble des deux matchs). Selon le Libéro, le journal qui a fait la révélation, cette loi émane d’un membre du congrès. Même si on est encore très loin de son aboutissement, cette situation ferait l’affaire de l’Italie qui pourrait obtenir son ticket pour le mondial Russie 2018. Un retour à la compétition après son élimination par la Suède.

Selon Sport, “Si jamais cette loi arrivait à passer, le pays enfreindrait une des règles revendiquées par la FIFA. En effet, elle explique qu’une fédération nationale doit être autonome et qu’elle ne peut pas être soumise à un régime gouvernemental. Ce qui serait tout à fait capable de priver le Pérou de Coupe du Monde et permettre à l’Italie de prendre la place.

Une décision capitale qui est en étude à annoncé dans le journal local précité Paloma Noceda, l’élu à l’origine du projet de loi « cela pourrait poser problème avec la FIFA, mais nous devons agir dans l’intérêt du sport péruvien ». 
Pour Sport, ce serait une stratégie mystérieuse qui aurait, selon certaines sources le soutien du gouvernement de Fujimori, le président péruvien. Malgré tout, ce mercredi, la presse semblait plutôt sereine et a tenté de désamorcer la « bombe ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus