MoovInter

Spécial Can 2019

Esclavage en Libye : l’ancien président du Bénin, Nicéphore Soglo sort de sa réserve

La vente des migrants noirs en Libye ne laisse pas indifférent l’ancien président du Bénin, Nicéphore Soglo. À l’occasion de la cérémonie de lancement d’un livre à Cotonou le lundi 27 novembre 2017, Nicéphore Soglo s’est prononcé sur la situation d’esclavage qui prévaut en Libye depuis maintenant quelques mois. Pour l’ancien président, c’est ceux qui pillent l’économie africaine qui obligent les jeunes africains à aller vers un eldorado qui n’existent plus.

---Publicité---

Nicéphore Soglo s’indigne donc de la politique européenne de rétention des migrants africains en Libye qui a occasionné la création de marchés d’esclavage dans le pays. « On vend nos frères… Imaginez qu’on vende un juif, le monde aurait explosé depuis longtemps. Supposez qu’on vende un français, un anglais, un américain … Si CNN peut filmer des nègres qu’on vend est-ce que l’Amérique ne sait pas ? La CIA ne sait pas ?, le KGB ne sait pas ? Est-ce que la françafrique ne sait pas ? », s’est-il interrogé.

Selon l’ancien président béninois, pendant 4 siècles, plus de 100 millions de noirs ont été vendus par la traite négrière. « C’est cette vente qui a permis à l’Europe féodale d’avoir l’accumulation de capital qui a financé la révolution industrielle et notamment le palais de Versailles et tous les grands palais. C’est pour ça que nous sommes dans la misère », a déclaré Nicéphore Soglo.

Pour pallier à cette situation d’esclavage qui décime l’Afrique en plein 21ème siècle, l’ancien président béninois insiste sur la nécessité de mettre l’accent dans les États africains sur la démocratie locale, gage de la mise en œuvre de politiques cohérentes de développement à la base pouvant permettre aux jeunes africains de s’identifier à leur localité et à leur pays.

---Publicité---

2 commentaires
  1. Azanhouan dit

    Pépé parmi ceux qui pillent ou détournent nos économies africaines ou beninoises figure au 1er plan ton bien aimé Lehady le milliardaire Talon l’attend de pieds fermes On vous connaît

  2. Adihou dit

    C’est vrai pépé, mais n’oubliez pas que la souffrance de la jeunesse d’aujourd’hui passe Par la gouvernance d’hier et celle d’aujourd’hui qui continue.oh ! La jeunesse seule Dieu peut nous sauver dans tout ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

People

Eudoxie Yao affectueusement accueillie à Paris par Mike Le Bosso

La star ivoirienne Eudoxie Yao a atterri en fin de semaine dernière à l’aéroport dOrly en France après une invitation spéciale aux îles Maldives à l’occasion de son anniversaire. Grâce à ses formes généreuses, la jeune femme ivoirienne Eudoxie…

Monde

Présidentielle en Mauritanie: le Général Mohamed Ghazouani passe au premier tour

La Mauritanie tourne une page de son histoire politique. L’élection présidentielle du samedi dernier a tourné à…

Sénégal – Indiscipline et incivisme: la forte proposition de l’armée à Macky Sall

L’armée sénégalaise a fait une proposition de solution au gouvernement de Macky Sall pour recadrer l’indiscipline…

Can 2019 : Résultats complets et classement par groupe

Le compte à rebours de la Coupe d’Afrique des Nations est terminé depuis le vendredi 21 juin 2019 avec le coup…

Côte d’Ivoire – Présidentielle 2020: Henri Konan Bédié lance les hostilités

L’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié ne cesse de multiplier ses sorties. Samedi 22 juin, il était face aux…

CAN 2019 : La Côte d’Ivoire, la Tunisie, le Mali…sur le rectangle vert ce lundi

Démarrée depuis le vendredi 21 juin 2019, la Coupe d’Afrique des Nations connaîtra son 4ième jour ce lundi 24 juin…

USA – Expulsions de sans-papiers: Rihanna, fière d’être une immigrée, clash Donald Trump

Rihanna ne tolère pas la politique d'immigration menée par le président Donald Trump ! Habituée aux déclarations…

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus