La première télé béninoise 100% Web

Bénin – Ministère de l’économie : Wadagni dans le collimateur des ACE de 2014

Ils sont en colère contre leur ministre de tutelle. Il s’agit des agents contractuels de l’État recrutés en 2014 pour le compte du ministère de l’économie et des finances dirigé par le ministre Romuald Wadagni. Resté longtemps silencieux dans l’espoir que le ministre prenne ses responsabilités pour trouver une solution à leur situation , ils ont finalement décidé de lever le ton pour se faire entendre.

Ils appellent le Président Talon au secours et crient à l’injustice. En effet, les 231 agents concernés par la situation sont restés sur le carreau depuis le renouvellement de leur contrat avec l’État. Ces derniers n’ont pas été redéployés pour continuer à assumer leur tâche. La conséquence directe , c’est qu’ils sont livrés à l’oisiveté et se promène à longueur de journée dans les couloirs du ministère. Ceci en dépit de ce que le ministère souffre d’un manque criard de personnel. Le ministre Wadagni n’a donc pas tenu sa promesse de procéder au plus vite au redéploiement de ces agents.

A tout ceci s’ajoute la suspension de leur salaire depuis 8 mois , sans oublier que ces derniers n’ont jamais touché leurs primes et indemnités. C’est ce qu’il convient de retenir des propos de Justine Videhouenou , inspectrice des Impôts. ” En termes clairs, la promotion 2014 des agents contractuels de l’État, des pères et mères de famille en service à la Direction Générale des Impôts et des Domaines vivent sans salaire depuis 8 mois et sans primes et indemnités depuis 2014 ”, a-t-elle expliqué.

En ce qui concerne le redéploiement , elle explique que l’option trouvée par l’autorité n’est juste et légale. ” Pourquoi veut-on forcer ces agents à rejoindre l’Agence Nationale du Domaine et du Foncier ? Alors que plusieurs textes disent que pour servir dans une agence , il faudrait d’abord être consentent ”, déclare-t-elle , en citant la loi 094 du 27/07/1994 portant organisation en fonctionnement des offices d’État et le décret 2015-373 de juin 2015 portant régime juridique d’emploi des ACE.

Par ailleurs ils s’insurgent contre le recrutement de 60 contrôleurs des impôts lancés par le ministère. Selon eux, il n’est pas opportun de faire de si tôt un recrutement de contrôleurs , car parmi les 231 agents laissés pour contre , on y dénombre 156 contrôleurs des impôts.

L’intervention du ministre de tutelle et du Président de la République en personne est vivement souhaité par ces agents , pour une résolution efficace et durable de la situation.

3 commentaires
  1. Anonyme dit

    Le président doit aller loin dans les réformes sans état d’âme.

  2. Yémalin dit

    “(ILS) sont livrés à l’oisiveté et se (PROMÈNENT). “Parmi les 231 agents laissés-pour-(COMPTE)” et non CONTRE. ” L’intervention (nom féminin) du ministre de tutelle et du Président de la République en personne est vivement SOUHAITÉE (s’accorde avec INTERVENTION qui est un nom féminin et de surcroît le sujet auquel est relié le participe passé du verbe souhaiter)

  3. Yémalin dit

    Votre blog n’est pas un groupe whatsapp. Faites l’effort de le rendre crédible et agréable à visiter en évitant les erreurs qui deviennent un peu trop dans vos écrits.
    Donnez nous du plaisir à toujours vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.