La première télé béninoise 100% Web

Bénin : Maître Abou Séïdou de plain pied dans l’arène politique

Connu pour ses œuvres sociales à l’endroit des couches défavorisées , de la couche estudiantine, Maître Abou Séïdou, ancien Greffier en Chef du Tribunal de Cotonou, s’apprête à faire son entrée en politique. L’homme que d’aucun ont surnommé ” le bon samaritain ” attendait certainement sa retraite pour concrétiser son rêve.

L’annonce a été faite par lui même lors de sa dernière sortie médiatique dans l’émission ” Carte sur table ” de la radio Océan fm. C’est donc désormais clair, Abou Séidou se présente comme un homme politique rempli d’ambition pour son pays. Il se veut d’ailleurs être un politicien à part entière, rien à voir avec ce que l’on observe. Il souhaite ainsi imprimer une autre marque de faire la politique au Bénin.

Cela se constate si bien dans la dénomination de son parti qui sera mis sur les fonts baptismaux le samedi 18 novembre 2017, à savoir le Parti  Liberté et Justice (PLJ). Mais au delà d’une simple dénomination , l’homme a toujours démontré son engagement à œuvrer pour l’épanouissement et la protection des plus démunis. Les exemples sont légions et les actes en font un vibrant témoignage.

Par rapport au positionnement du Parti sur l’échiquier politique, Maître Abou Séïbou invite ceux là qui se retrouvent dans le même combat social que lui , à le rejoindre pour servir autrement la nation.

Le PLJ est un creuset ouvert à tous ceux qui se sentent démocrates et qui sont soucieux du bien être des populations démunies

Maître Abou Séïdou Président du PJL

Néanmoins , il trouve quelques similitudes entre la vision de son parti et celle du Président de la République à travers le PAG. À titre d’exemple, il a cité le micro crédit aux plus pauvres , la création spécialement d’un ministère des petites et moyennes entreprises et l’appui du gouvernement au secteur privé. Il a par ailleurs invité le Président de la République à faire plus d’effort pour l’indépendance de la justice, l’amélioration du système éducatif et sanitaire.

C’est donc parti pour l’aventure politique du PLJ. Le congrès constitutif en préparation depuis des mois , sera sans doute une réussite, car à l’en croire, les petits plats sont mis dans les grands pour un congrès sans failles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.