La première télé béninoise 100% Web

Tennis de Table/Bénin : vue sur les activités et ambitions du président Sounou

Un passage à la Radio Nationale de la jeunesse pour la vulgarisation des activités de la Fédération béninoise de Tennis de Table FBTT. C’est l’exercice auquel s’est soumis Ferdinand Sounou, président de la FBTT au cours de l’émission Info-Sport sur la Radio Ado Fm ce dimanche 08 octobre 2017. La nouvelle saison à la FBTT est prévue pour le mois de novembre 2017 a-t-il annoncé aux confrères. 

Le président Sounou a énoncé un chapelet d’activités effectuées soit directement soit en collaboration avec la FBTT. Lesquelles sont, selon certaines langues, moins connues du grand public en raison du degré de la communication. En dehors du championnat national et des coupes nationales, la compétition Ruffin et Richard chaque deux mois, le Tournoi Blaise Soglo, le Classique du Nigeria, des tournois en Côte d’ Ivoire et au Togo en plus d’un challenge initié par le centre culturel Chinois dont la prochaine édition est prévue pour le samedi 21 octobre, sont là quelques activités qui tiennent en haleine les Pongistes béninois. 

Dans ses explications, on note que d’énormes efforts sont en train d’être consentis pour redorer le blason de cette discipline pour une relève de qualité, ce qui passe inexorablement par les milieux scolaires et universitaires. Répondant à la question de l’infrastructure, « nous sommes en négociation avec les directeurs. À ces derniers, nous demandons de trouver une table et nous, nous leur offrons les techniciens pour la formation des jeunes pongistes » a répondu le président Sounou qui reste nostalgique de ce qu’était le Tennis de Table entre 77 et 81 grâce aux championnats scolaires. Sans oublier les phases départementales. En ce temps, disait-il à 90% les élèves et les étudiants constituaient la cible. 

Le président Sounou, aussi directeur technique de la Zone 3 et vice-président de l’association de la Francophonie pongiste international du haut de ses ambitions pour le Tennis de Table au Bénin pense en faire la proposition au ministère des Sports pour que cette discipline retrouve ses lettres de noblesse en milieux scolaires et autres.

Depuis son avènement en 1963, l’instance du Tennis de Table au Bénin a toujours tenu ses activités statutaires régulièrement a-t-il laissé entendre. Ce dernier répondant aux questions des journalistes, a fait savoir que 17 clubs sont affiliés à la FBTT. Et que le championnat ne se joue pas par Ligue juste parce que selon les textes, il faut six clubs actifs avant d’avoir une Ligue. Des choses à corriger dans les réformes avec le temps et plus de moyens. Alors la solution simple trouvée a été de découper en trois Zones tout le Bénin. Ce qui jusque-là permet à cette discipline qui a porté le Bénin en quart de finale des récents Jeux de la Francophobie de faire son petit bonhomme de chemin.

1 commentaire
  1. Pascal dit

    Puisse t il honorer à ses engagements avec le soutient de ses collègues et de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.